John Forté – « StyleFREE the EP »

Avant de parler de ce EP 7 titres, parlons un peu de l’artiste qu’est John Forté. Repéré par Lauryn Hill en 1995 alors qu’il n’a que 20 ans il participe à la création de l’album « The Score » des Fugees, un succès planétaire sur lequel John Forté est crédité sur les titres « Family Business » et « Cowboys » en tant que producteur, auteur et interprète. C’est un début de carrière sur les chapeaux de roues pour cet artiste multifonction avec même une apparition sur le titre « 2 Bad (Refugee Camp Mix) » de l’album de remix « Blood On The Dance Floor » de Michael Jackson, mais la suite va être moins brillante et plus dramatique… Entouré de Wyclef Jean il sort en 1998 son 1er album « Poly Sci » sur Columbia/Sony mais suite à une restructuration du label à cet époque le projet n’aura quasiment aucune promo et la tournée prévu initialement sera annulé. En 2000 John sera arrêté à l’Aéroport International Newark Liberty en train d’accepter une mallette contenant pour plus d’1 million de dollar de cocaïne liquide. Durant son procès et son assignation à résidence il finit son 2ème album « I, John », un projet introspectif et expérimental qui reflète l’ambiance pesante de l’attente d’une grosse condamnation. Déclaré coupable, il fut condamné à 14 ans de prison. Le 24 novembre 2008 John Forte sera finalement gracié par George W. Bush grâce à la chanteuse Carly Simon qui n’a jamais arrêté de se battre pour sa libération et à réussi à convaincre le sénateur Orrin Hatch de recommandé John sur la liste des gracié de Bush. Le 22 décembre 2008 John est libéré de prison et immédiatement il enregistre avec son ami Talib Kweli un remix du titre « Homecoming » de Kanye West et se lance dans la préparation de son nouvel album avec un EP de prévu avant pour faire patienter les fans.

Ce EP je l’ai acheté il y a quelques semaines et depuis il n’y a pas une journée qui passe sans que je l’écoute au moins une fois. 7 titres produit, écrit, chanté et rappé par John Forté, un sans faute artistique qui commence par l’intro « StyleFREE » (« Learn to breath… it’s an art/learn to be what you are for a start »; « I’m specific with my presence in that regard/I learned 120 lessons when I sat with God »). Avec le morceau « Breaking Of A Man » John Forté parle de ses nombreuses années passé en prison et de la manière dont il a tenu le coup (« My past estranged the light, if I change is right/You can say the judge killed me, then I came to life […] Bless the stars if I don’t breath tonight/If I don’t save you from yourself maybe Jesus might »; « I spent years in the station, waiting to make this entrance/I’m here to free the world »). Sur le titre « Nervous » John fait le bilan de ces dernières années et de la société qu’il a peur de retrouver à sa sortie de prison (« I’ve been advisied to play by the rules/That’s if I ever want to see the light of day in the futur/They’d rather see me soft-shoe-shuffling and performin’/You tell my brother I love him, I’ll be home by morning/You tell my mothers I’m fine and I’m ever theirs dearer/I’m stronger, more determined and I’ve never thought clearer »). Des textes émouvants (souvent philosophique sur la liberté et la signification d’une vie), un style efficace que ce soit en chant ou en rappant et des productions musicales qui complètent le tout parfaitement, si sa carrière a connu un gros coup d’arrêt il lui reste de belles années devant lui pour retrouver son public et reprendre sa place, et avec ce EP il a déjà fait une bonne partie du chemin. Vivement son 3ème album!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s