Cypress Hill – ‘Rise Up’

Il aura fallu attendre 6 ans pour enfin avoir un nouvel opus du groupe mythique de Los Angeles Cypress Hill, le trio B-Real/DJ Muggs/Sen Dog accompagné par le 4ème membre du groupe, le batteur Eric Bobo, n’ont rien perdu de leur alchimie et de leur dynamisme. L’album commence très fort avec le single ‘It Ain’t Nothin’ suivie par le ‘Light It Up’ de Pete Rock, un morceau qui ne se démarque pas par son originalité mais par son efficacité comme le ‘Get It Anyway’ concocter par le hitmaker du moment Jim Jonsin. DJ Muggs et son ex petit protégé DJ Khalil, qui depuis en a fait du chemin, nous livrent 2 titres de bonne facture ‘Pass The Dutch’ (avec Evidence et Alchemist au mic) et ‘Take My Pain’ (avec Everlast au refrain), à noter aussi la co-prod de Jake One sur le ‘Armed & Dangerous’. Qui dit Cypress Hil dit aussi quelques titres heavy metal, si le ‘Rise Up’ est appréciable, les ‘Trouble Seeker’ et ‘Shut ‘Em Down’ ont du mal à passer dans mes oreilles comme le ‘Armada Diva’ mais pour d’autres raisons assez évidentes même si la touche Latino est loin d’être désagréable. Je retiendrais aussi 2 autres morceaux, le ‘K.U.S.H.’ et le ‘Carry Me Away’ avec et produit par Mike Shinoda (Linkin Park). Pour un retour c’est plutôt un bon retour mais on a tellement tout eu de ce groupe qu’on a un peu du mal à encore être surpris et ça sent légèrement le réchauffé ce qui n’empêchera pas les fans de s’allumer un gros joint pour effacer cette sensation et profiter pleinement de ce nouvel opus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s