Andre Nickatina – ‘Khan! The Me Generation’

Andre Nickatina est à San Francisco ce que Tragedy Khadafi est à New York, une légende respecté par tous dans sa ville mais dont le nom a du mal à résonner en dehors de sa région. Cet artiste de la Bay Arena qui a commencé sa carrière sous le pseudo Dre Dog nous revient avec un nouvel opus équilibré et emmené par des titres qui nous rappel les meilleurs heures de sa carrière comme les ‘Tony Montana’, ‘Blind Geinus’ et ‘Jellybean Colored Suits’. Les singles ‘1-Flight’ et ‘Pimp Hop’ (avec Paul Wall) sont plutôt efficace dans leurs genres, même le ‘Nicky’s (Strip Club)’ ne me déplait pas notamment grâce à ce refrain bien trouvé, par contre ‘Big Cars Big House’ est quasiment inécoutable… Un bon album qui au fil des écoutes prend de la valeur!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s