Reflection Eternal – ‘Revolutions Per Minute’

Il aura fallu patienter 10 ans pour que Talib Kweli et Hi-Tek nous offrent la suite de leur 1er album ‘Train of Thought’, entre ces 2 projets ils se sont concentrés sur leur carrière solo et ont connu un succès d’estime que beaucoup d’artiste aurait aimer avoir. Le MC New Yorkais est rentré dans cette catégorie des best lyricist du rap game (et on n’a pas attendu Jay-Z pour s’en rendre compte) tandis que le producteur de Cincinnati a construit sa légende avec sa série d’album ‘Hi-Teknology’ sans oublier son passage dans la team de production de Dr. Dre qui lui aura été plus que bénéfique et pas seulement au niveau de l’exposition de ses prods.

Si on s’amuse à comparer le style des beats d’Hi-Tek sur le 1er album avec ce dernier, on est marqué par l’évolution avec un son beaucoup plus clean qui vient sans aucun doute de ses sessions avec le Docteur Californien. Parfois on peut être marqué par ce côté très simpliste de certaines de ses prods avec des mélodies très minimaliste qui tournent intensément en boucle mais avec un Talib Kweli on peut se permettre ce genre de chose surtout que ce dernier s’occupe d’animer tout ça avec un flow et des lyrics très imaginatifs. En ce qui me concerne je suis plutôt réceptif au travail de Hi-Tek sur ce projet mais je peux comprendre les critiques qui certains lui font. Hi-Tek n’a pas perdu les habitudes du camp Aftermath, l’album est mixé en grande partie par Steve Baughman (un ingé son proche de Dr. Dre) et Eric Coomes vient rajouter de temps en temps quelques lignes de basses et de guitares comme sur le dernier album d’Eminem (crédité sur 4 titres de ‘Relapse’).

Talib peut toucher n’importe quel thème, il sera toujours crédible et attirera à chaque fois l’attention de son auditoire. L’addiction (‘Lifting Off’), la recherche de la célébrité (‘Got Work’) et les relations entre le colonialisme et les guerres actuelles en Afrique (‘Ballad of the Black Gold’) font partie de ses textes réfléchis et profonds très rare dans le rap game contrairement aux collaborations uptempo crossover avec Estelle (‘Midnight Hour’) et Chester French (‘Get Loose’) un peu plus facile. On reste dans les featuring avec un Bilal a son avantage sur ‘Ends’ et les 2 espoirs Jay Electronica et J. Cole qui croisent le mic avec le duo Black Star reformé pour l’occasion (‘Just Begun’), Res et Bun B sont respectivement sur ‘Back Again’ et ‘Strangers’. Comme sur ‘Train of Thought’ Hi-Tek vient poser un couplet sur le morceau ‘So Good’ et il fallait s’y attendre on retrouve dans le morceau ‘In This World’ la rime de Jay-Z sur Talib (voir le titre ‘Moment of Clarity’) dont je faisais allusion un peu plus haut.

Si ce projet n’est peut être pas parfait il nous expose des moments rares que seuls Talib Kweli et Hi-Tek peuvent nous offrir dans ce genre, un album très bon qui gagne en écoute car au début j’étais loin d’être aussi enthousiaste mais je me suis fait absorbé par l’ambiance et l’alchimie de ces 2 artistes qui n’en sont pas à leur premier coup d’essai.

Publicités

4 réponses sur « Reflection Eternal – ‘Revolutions Per Minute’ »

  1. 2020 le troisieme Reflection E

    franchement ca serait le bon timing

    l’année prochaine nouvel album de Talib

    lannée suivante un nouveau BlackStar avec Mos

  2. que rajouter?album mortel qui me feras du bien encore dans dix piges.instru minimal pour maximum de plaisir plus talib,manque mos sur plus morceau c tout pour moi.

  3. Comme tu dit c’est bien taffé et il y a une belle alchimie entre les deux artistes, musicalement parlant c’est très bon, mais ça me touche pas du tout comme album …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s