The Left – ‘Gas Mask’

A peine remis de la bombe ‘Brown Study’ de la rappeuse Boog Brown et de Apollo Brown, beatmaker de Detroit, que ce dernier est déjà de retour avec le premier album de son groupe The Left qu’il forme avec Journalist 103 (le MC du groupe, disciple de Proof) et DJ Soko. Un trio on ne peut plus Hip Hop puisque les 3 composantes musicales de ce style (MC/Beatmaker/DJ) sont représentées sur chaque titre et de quelle façon !!!! Mettons directement les choses au clair, ce projet avait été élevé au rang d’album underground de l’année 2010 bien avant qu’on ait entendu ne serrait-ce que 2 extraits, la force de frappe affichée par ce crew de Detroit ne laissait aucun doute sur le résultat de ce LP. Après la sortie du ‘Brown Study’ la pression monte encore d’un cran et le terrain est bien préparé, 2 projets qui se ressemblent évidemment à travers les prods d’Apollo mais c’est le seul point commun, ce ‘Gas Mask’ est beaucoup plus rythmé du à l’omniprésence des cuts de DJ Soko et au style plus agressif de Journalist 103 qui correspondra plus à certains.

Suite aux nombreuses écoutes du ‘Brown Study’, le style de prod d’Apollo Brown n’est plus un secret pour moi et sur ce LP il ne change pas sa recette redoutablement efficace, les samples soulful sont toujours utilisés avec cette même technique savoureuse, il y ajoute quelques horns perçant et des drums qui solidifient le tout. Comme Boog Brown, Journalist 103 arrive bien à dompter les beats d’Apollo et y apporte sa touche personnelle avec une assurance plus que convaincante qui porte tous ses textes. Un album de 17 titres qui débute par l’intro ‘Change’ où DJ Soko et Apollo se font plaisir chacun dans leur domaine, tout le monde aura compris l’analogie faite entre les gaz toxiques et l’état du Hip Hop aujourd’hui… Et si les choses ne sont pas assez claires, J103 l’explique très bien dans le morceau ‘Gas Mask’ qui suit et sur ‘The Funeral’ qui enterre quelques mauvais MCs. Un projet de 57 minutes qui peut compter sur une brochettes de featuring made in Detroit mais aussi la présence du maître Kool G Rap qui pose sur le titre ‘Frozen’ avec ce refrain qui sample Nas.

La ville de Detroit fait bien partie des thèmes principaux de cet opus à travers des titres comme ‘Real Detroit’ (avec Marvwon) et ‘Reporting Live’ (avec Guilty Simspon), 2 tueries. Même quand J103 s’essaye au Love thème sur ‘The Melody’ on est loin des clichés habituels sur la chanson d’amour, le tout servie sur un plateau par un beat d’Apollo taillé sur mesure pour l’événement. On reste dans les titres confidences avec ‘Desperation’ dans lequel le MC du Michigan nous explique qu’il a préféré choisir la musique contrairement à tous les business qui se passent dehors, et sur le morceau ‘Homage’ il rend souligne toutes les personnes qui l’ont influencé (et pas seulement dans la musique). La tracklist est vraiment rempli que d’excellents titres comme ‘Binoculars’, ‘Statistics’, ‘How We Live’ (feat. Hassaan Mackey) et ‘Get In Where You Fit In’ pour ne citer qu’eux.

Quand le dernier morceau de l’album se finit c’est dur de résister à la tentation de se relancer cette galette, à aucun moment le trio n’essaye de sortir du chemin qu’ils ont tracé, ils restent fidèle à leur recette et vu que j’y adhère à 100% ce n’est qu’un régal du début à la fin. ‘Gas Mask’ mérite bien son titre d’album de l’année et sa place dans les très grosses sorties de ces 10 dernières années (PS: Apollo Brown fait officiellement son entrée dans mon panthéon des meilleurs producteurs Hip Hop). Classic Detroit Shit !

Tracklist/Crédits


1. Change (Intro) (Produced By: Apollo Brown)
2. Gas Mask (Produced By: Apollo Brown)
3. Frozen feat. Kool G Rap (Produced By: Apollo Brown)
4. Battle Axe feat. Mu (Produced By: Apollo Brown)
5. Binoculars (Produced By: Apollo Brown)
6. How We Live feat. Hassaan Mackey (Produced By: Apollo Brown)
7. Chokehold feat. Paradime (Produced By: Apollo Brown)
8. The Funeral (Produced By: Apollo Brown)
9. Statistics feat. Invincible (Produced By: Apollo Brown)
10. Real Detroit feat. Marvwon (Produced By: Apollo Brown)
11. The Melody (Produced By: Apollo Brown)
12. Reporting Live feat. Guilty Simpson (Produced By: Apollo Brown)
13. Fooled For Thought (Produced By: Apollo Brown)
14. Desperation (Produced By: Apollo Brown)
15. Caged Birds feat. Finale (Produced By: Apollo Brown)
16. Homage feat. Frank West (Produced By: Apollo Brown)
17. Get In Where You Fit In (Produced By: Apollo Brown)

Bonus uniquement sur la version Vinyl
18. Scared (Produced By: Apollo Brown)
19. One Day (Produced By: Apollo Brown)
20. My Green (Produced By: Apollo Brown)

Publicités

13 réponses sur « The Left – ‘Gas Mask’ »

  1. Je suis complétement d’accord avec ta chronique,je connaissais apollo Brown depuis sa beat tape « Skilled Trade » qui était excellente ainsi que « The reset » qui était une tuerie..
    Chapeau,étant un putain d’inconditionnel de Detroit ce LP m’a mis une claque!!
    il mérite bien son titre de meilleur album underground,plus grimmy et soulful tu meurs..

  2. Album de l’année pour ma part. Et arriver devant un album de Nas – en l’occurence celui avec D. Marley que j’attendais depuis très longtemps – est un véritable exploit quand on connaît la place de « best mc of all time » que j’attribue à Nasty Nas.

    Sinon, j’ai chopé la version vinyl. Pas encore écouté mais c’est un double LP. Les skeuds sont gris transparent et sur le macaron il y a le logo tête avec le masque à gaz. En +, il y a les trois titres bonus qui figurent sur Gas Leaks : Scared, One Day et My Green. Autre chose, une carte pour télécharger la version instrumentale de l’album. Voilà !

    J’en ai également profité pour me procurer The Reset en EP. Une carte également à l’intérieur pour télécharger la mixtape « Skilled Trade » d’Apollo Brown. Bon, c’est facilement trouvable sur le net mais ce sont des initiatives qui font toujours plaisir.

    A+

  3. Pour info, vous parlez de titres bonus sur la version vinyle, mais ces titres figurent aussi dans la version CD.
    Il est vrai qu’au dos de la pochette de l’album seulement 17 titres sont mentionnés, mais lorsque l’on met l’album dans son ordinateur, on voit bien qu’il y a 20 pistes.
    En tout cas, c’est un album à conseiller.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s