Sheek Louch – ‘Donnie G: Don Gorilla’

Après avoir sortie ses 2 derniers albums (‘After Taxes’ et ‘Silverback Gorilla’) en indépendant sur Koch (E1), ce nouvel opus ‘Donni G : Don Gorilla’ de Sheek Louch marque son retour dans la grande cour qu’il avait quitté juste après la sortie de son premier projet ‘Walk With Me’ (2003) sur Universal. Entre l’annonce de son deal avec Def Jam et la sortie de ce LP on n’aura pas attendu vraiment longtemps, une affaire de quelques mois et on ne va pas se plaindre bien au contraire. Le buzz des 3 MCs de The Lox/D-Block n’est plus à démontrer et le succès commercial du dernier album de Jadakiss est là pour en attester, un projet qui mélangeait street banger et radiofriendly, une recette qui plait tant à une major comme Def Jam.

Par le passé Sheek a réussi avec son morceau ‘Good Love’ (produit par Red Spyda) a obtenir un excellent hit radio qui a même tourné plus que certains titres soutenus par des majors, chose qu’il essaye de réitérer dans son nouvel album mais sans grande réussite et avec beaucoup moins de tact (niveau prods et refrains) comme l’inécoutable ‘Picture Phone Foreplay’ (feat. Kevin KC Cossom). ‘Blood And Tears’ (feat. Casely) et ‘Party After’ (feat. Jeremih) sont peut être un peu plus subtile mais pas de quoi s’attarder dessus comparé aux autres titres et notamment à l’intro ‘Rhyme Animal’ courte mais détonante, du Sheek Louch agressif comme on l’aime qui reprend cette phrase mythique de Chuck D.

‘Get It Poppin’ et ‘Club Jam Packed’ (feat. DJ Webstar) sont des morceaux que j’aurais pu détester avec d’autres artistes mais avec la patte de Donnie G ces titres tendances passent quand même bien. Fabolous et Bun B viennent poser un couplet sur les ‘Make Some Noise’ et ‘Ol Skool’, 2 bons titres mais ce n’est rien à côtés des street banger ‘Dinner Guest’ et ‘Clip Up (Reloaded)’ du crew D-Block. ‘Out Of The Ghetto’ (feat. Kobe) et ‘Nite Falls’ sont à noter parmi les titres qui font plaisir à entendre mais celui qui remporte la palme c’est le ‘Ready4War’, mon titre préféré de l’album. Malgré les quelques concessions dans la tracklist pour satisfaire son label, cet album contient un gros contingent d’excellents titres et avec ce projet Sheek Louch signe certainement l’opus le plus hard de l’année sortie sur une major.

Tracklist/Crédits


1. Rhyme Animal (Intro) (Produced By: Big H)
2. Get It Poppin (Produced By: The Futuristiks; Team Ready)
3. Club Jam Packed feat. DJ Webstar (Produced By: DJ Webstar)
4. Out Of The Ghetto feat. Kobe Honeycutt (Produced By: Don Cannon)
5. Make Some Noise feat. Fabolous (Produced By: Pree-Recorded; Red Spyda)
6. Blood & Tears feat. Casely (Produced By: Nemis)
7. Nite Falls (Produced By: Statik Selektah)
8. Party After 2 feat. Jeremih (Produced By: Darius « Phonix » Barnes)
9. Ol’ Skool feat. Bun B (Produced By: J. Cardim)
10. Picture Phone Foreplay feat. Kevin “KC” Cossom (Produced By: Bangladesh)
11. Dinner Guest feat. Jadakiss, Bully & Styles P (Produced By: Red Spyda)
12. Ready4War (Produced By: Y-Not)
13. Clip Up (Reloaded) feat. Jadakiss & Styles P (Bonus) (Produced By: Y-Not; Kool Aid)

Publicités

3 réponses sur « Sheek Louch – ‘Donnie G: Don Gorilla’ »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s