Joell Ortiz – ‘Free Agent’

Voilà maintenant plus de 5 ans que Joell Ortiz s’est fait un nom dans le rap game, il n’aura pas fallu attendre longtemps pour qu’il soit co-signer par les plus grands et s’est même vu offrir un contrat sur Aftermath en 2006. Un deal qui aura duré à peine 2 ans dont le principal bénéfice aura été un buzz accéléré et une bonne exposition pour son premier projet solo ‘The Brick: Bodega Chronicles’ (2007). Un street album sortie sur Koch (maintenant appelé E1/eOne) durant sa période sur Aftermath pour respecter un contrat passé plutôt avec la structure indépendante. Après son départ du label de Dr. Dre, Joell Ortiz a repris son travail de fond avec une multitude de mixtapes qui a abouti à la formation du supergroupe Slaughterhouse, un LP plus tard le crew gagne une cote de popularité qui n’est plus à démontrer et se voit offrir fin 2010 un contrat sur le Shady Records d’Eminem (Joell Ortiz est de retour sur Interscope mais cette fois ci pas en tant qu’artiste solo).

Comme en 2007 Joell Ortiz sort son nouveau projet solo sur eOne surtout pour honorer son contrat tandis que ses pensés sont fixées sur d’autres objectifs, une signature d’artiste solo sur un label plus important et le nouvel opus de Slaughterhouse sur Shady. On l’aura attendu longtemps ce ‘Free Agent’ avec pas mal de reports de date qui auront abouti par erreur à la mise en ligne 3 mois avant sa date de sortie de la version digitale sur Amazon, un projet sortie officiellement il y a seulement quelques jours et dont Joell Ortiz ne semble pas très motivé à en faire la promo avec tout ce qui s’est passé… Malgré le statu ambigu de ce LP, ce nouvel album n’est pas pour autant à prendre à la légère car les différents rebondissements dans la vie artistique de ce jeune MC de Brooklyn ne lui ont pas causé que du tort, il a pu se faire pas mal de relations dans le milieu du rap game pour réunir sur ce projet un casting qui convient parfaitement à ses besoins et à sa vision du Hip Hop.

Comme souvent avec ce genre d’opus repoussé un nombre incalculable de fois, la première écoute à un goût de déjà entendu avec au moins 3 titres sur 4 de connus qui ont été mis sur le net pour relancer à chaque fois la promo de cet album… Si la surprise n’est pas grande, avec un peu de recul le résultat lui est très bon. Joell Ortiz a réussi a reproduire un projet typé très New Yorkais le tout revisité à la sauce d’aujourd’hui emmené par le bijoux ‘Batlle Cry’ signé The Audible Doctor et le ‘Sing Like Bilal’ de DJ Premier (eOne n’ayant pas voulu déclarer le sample du titre ‘Project Boy’, on n’aura donc pas droit à une 2ème collaboration Joell/Preemo). Kenny Dope et Large Professor apportent leur pierre à l’édifice avec ‘Finish What You Start’ (feat. Royce Da 5’9)  et ‘Oh!’ (feat. Iffy), le genre de morceau qu’exploite parfaitement Ortiz comme le sympathique et efficace  ‘Nursery Rhyme’ de Nottz.

Peu de featuring sur ce projet, on notera le trio The Lox sur le ‘Put Some Money On It’, la très bonne collaboration avec Fat Joe sur le ‘One Shot (Killed For Less)’ produit par Knobody et le morceau ‘Call Me’ avec Novel, un sons plus doux mais qui  fonctionne très bien aussi. La force de ce MC est sans aucun doute son aisance au mic, il se balade avec son flow en accrochant au passage l’attention de l’auditeur du début à la fin de chaque morceaux, certaines personnes sont nées pour rapper et il en fait partie. Ce projet se conclu par 2 autres très bon titres avec ‘Good Man Is Gone’ et surtout le ‘Cocaine’ produit par DJ Khalil, qui sans être très novateur dans le thème, nous montre ma facette préféré de Joell Ortiz. Si ce ‘Free Agent’ sort dans des conditions particulière, ça n’en reste pas moins un très bon album qui prouve que Joell Ortiz n’est pas seulement un MC de mixtape.

Note : 8/10

Tracklist/Crédits


1. Intro (Produced By: Frank Dukes)
2. Put Some Money On It feat. Sheek Louch, Jadakiss & Styles P (of D-Block/ The Lox) (Produced By: Sean C; LV)
3. Killed For Less (Intro)
4. One Shot (Killed For Less) feat. Fat Joe (Produced By: Knobody)
5. Sing Like Bilal (Produced By: DJ Premier)
6. Finish What You Start feat. Royce Da 5’9″ (of Slaughterhouse) (Produced By: Kenny Dope)
7. Battle Cry feat. Just Blaze (Produced By: The Audible Doctor; Just Blaze)
8. Nursery Rhyme (Produced By: Nottz)
9. Phone (Skit)
10. Call Me (She Said) feat. Novel (Produced By: Novel; Mike Herard; Frequency)
11. So Hard feat. Anna Yvette (Produced By: Frequency; Anna Yvette)
12. Oh! feat. Iffy (Produced By: Large Professor; Mike H.W.P. Mitchell)
13. Checkin For You (Skit)
14. Sebastian Rios – ‘Checkin For You’ (Produced By: Frank Dukes; YZ; Michael Herar)
15. Good Man Is Gone (Produced By: Broadway)
16. Cocaine (Produced By: DJ Khalil)

Publicités

Une réponse sur « Joell Ortiz – ‘Free Agent’ »

  1. Le titre « Battle Cry » est dingue !!!
    « Cocaine » très bon aussi…

    Déçu par le titre avec primo par contre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s