Lupe Fiasco – ‘Lasers’

Il y a 2 ans Lupe Fiasco abandonnait son idée de sortir un dernier projet sous forme de triple album (‘LupE.N.D’) pour s’orienter ensuite vers 3 albums séparés qui devaient sortir en l’espace de 12 mois et dont le premier s’intitulerait ‘The Great American Rap Album’, quelques nouveaux changements de plan plus tard Lupe annonçait finalement que son prochain album solo serait ‘Lasers’ (‘We Are Lasers’ dans un premier temps) prévu normalement pour la fin 2009. L’album complété Lupe s’impatiente tout comme ses fans qui décident de lancer une pétition pour précipiter la sortie de ce projet en allant même manifester en octobre 2010 en bas de l’immeuble d’Atlantic Records, un mouvement qui fera céder le label avec une date de sortie à la clé.

‘Lasers’, l’acronyme de ‘Love Always Shines Everytime, Remember 2 Smile’, est un album « conscient et positif » (comme le décrit Lupe) collectant des morceaux évoluant dans un même univers sonore, loin malheureusement de la cohésion de son précédent LP concept ‘The Cool’. La première information à retenir de cet album est l’absence destructrice de Soundtrakk qui avait signé pas moins de 16 prods sur les 2 premiers albums de Lupe, une absence pesante qui handicape grandement mon ressenti de ce projet tellement la combinaison du rappeur de Chicago avec ce beatmaker était précieuse et efficace (surtout qu’il aurait été tout à fait capable de faire en bien mieux ce que propose une grande partie des producteurs de cet opus).

Des beats typé très Hip Pop qui manquent cruellement d’ambition et qui noient des textes de Lupe qui auraient mérité meilleurs expositions (‘State Run Radio’). ‘Till I Get There’ et ‘All Black Everything’ sont les 2 titres qui sortent du lot pour moi, des morceaux qui rappellent des délires de ses albums précédents, très loin des sons avec au refrain MDMA (anciennement connu sous le pseudo Pooh Bear qui avait déjà travaillé avec Lupe sur son titre ‘Hi-Definition’ feat. Snoop Dogg). Après 2 bons albums Lupe Fiasco signe sa première sortie de route musicale, entre direction artistique très hasardeuse de son label et une envie du MC de faire autre chose dont lui même ne semble finalement pas si satisfait que ça, ‘Lasers’ restera comme la grosse déception de l’année…

Note: 4/10

Tracklist/Crédits


01. Letting Go feat. Sarah Green (Produced by King David ‘The Future’)
02. Words I Never Said feat. Skylar Grey (Produced by Alex Da Kid)
03. Till I Get There (Produced by Needlz)
04. I Don’t Wanna Care Right Now feat. MDMA (Produced by the Audibles)
05. Out Of My Head feat. Trey Songz (Produced by Miykal Snoddy)
06. The Show Goes On (Produced by Kane Beatz)
07. Beautiful Lasers (Two Ways) feat. MDMA (Produced by King David ‘The Future’)
08. Coming up feat. MDMA (Produced by King David ‘The Future’)
09. State Run Radio feat. Matt Mahaffey (Produced by King David ‘The Future’)
10. Break The Chain feat. Eric Turner & Sway (Produced by iSHi)
11. All Black Everything (Produced by Wizzo Buchanan, Co-Produced by Cory Buchanan)
12. Never Forget You feat. John Legend (Produced by Jerry “Wonda” Duplessis, Co-Produced by Arden Altino)

Publicités

4 réponses sur « Lupe Fiasco – ‘Lasers’ »

  1. Oh mon Dieu qu’à tu fais Lupe avec cet album tout simplement catastrophique. Refrains insupportables et prod pourris s’enchainent. L’absence de Soundtrack aux manettes explique peut être le resultat final.
    Mon rappeur préféré de la nouvelle génération signe LA deception de l’année.
    1/10

    Ps: réecoute ses 2 premiers albums ENORMES

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s