Atmosphere – ‘The Family Sign’

Figure de proue du rap indépendant et digne représentant de Minneapolis, le groupe Atmosphere est de retour avec un nouvel album très personnel et intime qui se démarque de leurs autres sorties par la maturité affichée par Slug mais aussi par l’approche musicale entrepris par Ant et les 2 musiciens qui ont intégré le groupe en 2005, le guitariste Nate Collis et le keyboardiste Erick Anderson. Le point fort de ce projet c’est l’ambiance générale qui s’y dégage, à l’image du premier et dernier morceau de l’album (‘My Key’ et ‘My Notes’) emmenés par des accords de piano et des riffs de guitares qui donnent ce ton sombre mélancolique si particulier, ce groupe n’a jamais aussi bien porté son nom.

Slug fait du Slug et nous livre encore quelques pépites d’interprétation comme les ‘The Last To Say’, ‘Your Name Here’ et l’hypnotisant ‘Millennium Dodo’. Des morceaux sortent un peu du style général comme le single ‘Just For the Show’ très influencé reggae, le ‘Bad Bad Daddy’ qui rappel un peu l’univers du groupe The Black Keys et le ‘Ain’t Nobody’ à la sauce pop rock Harry Nilsson. Le second single de cet album ‘She’s Enough’ a du mal à passer chez moi, je préfère me réfugier derrières des valeurs sûres comme le ‘I Don’t Need Brighter Days’ et ses guitares électriques ainsi que les ‘Became’ et ‘If You Can Save Me Now’. Comme toujours je trouve les drums de Ant très simpliste mais au final ça marche bien avec le reste des éléments de la prod.

A quasiment 40 ans Slug ne peut plus se comporter comme lors de ses débuts en 1997, aujourd’hui il a une famille à gérer et les responsabilités qui vont avec. Cet album ‘The Family Sign’ décrit tous les rapports qu’il a avec son entourage actuelle (femmes, enfants, parents, amis) ou passé (amis qui ne sont plus là comme Eyedea décédé l’année dernière, ex-petite amie…). L’apport de Collis et Anderson dans les prods de Slug est pour moi, qui ne suit pas un inconditionnel d’Atmosphere, une valeur ajoutée déterminante dans la réussite de cet opus qui est un de mes préférés dans leur discographie. Un nouvel album très bon qui confortera encore plus le statut de ce groupe dans le cœur de leurs fans, un public fidèle qui lui rend bien en faisant de ce groupe l’un des meilleurs vendeurs de disques en indépendants.

Note: 8/10

Tracklist/Crédits


1. My Key
2. The Last To Say
3. Became
4. Just For Show
5. She’s Enough
6. Bad Bad Daddy
7. Millenium Dodo
8. Who I’ll Never Be
9. I Don’t Need Brighter Days
10. Ain’t Nobody
11. Your Name Here
12. If You Can Save Me Now
13. Something So
14. My Notes

All tracks produced by Ant

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s