Curren$y – ‘Weekend At Burnie’s’

Après avoir sortie pas moins de 7 mixtapes en 2008, Curren$y décida d’intituler son premier projet commercialisé ‘This Ain’t No Mixtape’, un album sortie sur Amalgam Digital en avril 2009 (dans un premier temps uniquement en version digitale avec une version physique qui est arrivé enfin le mois dernier). Le point commun entre ce ‘This Ain’t No Mixtape’ et ce premier projet ‘Weekend At Burnie’s’ chez Warners Bros, c’est l’omniprésence du duo de producteurs Monsta Beatz, l’alchimie entre le MC de la Nouvelle Orléans et ces 2 beatmakers n’est plus à démontrer et à déjà fait ses preuves à maintes reprises par le passé. La grande incertitude de ce street album se situe surtout dans l’accueil des fans de ce projet après 2 très bons premiers volumes de la série ‘Pilot Talk’ (largement produit par Ski Beatz et sa team) et un EP 10 titres avec Alchemist sortie il y a quelques mois. Si on retrouve toujours cette certaine qualité d’ensemble sur un album de Spitta, l’impact de ce ‘Weekend At Burnie’s’ est pour moi un ton en dessous par rapport aux 2 premiers ‘Pilot Talk’.

Un début de projet que je trouve très poussif, dans les 5 premiers morceaux il n’y a que le ‘She Don’t Want A Man’ qui me régal vraiment, le reste est loin d’être dégueulasse (à noter le bon ‘One Life’) mais pas vraiment marquant (‘Still’ et ‘You See It’). Les 2 lieutenants Young Roddy et Trademark sont présents sur 3 titres dont le ‘On G’s’ si il ne fallait en retenir qu’un, l’autre participant de ce projet c’est l’incontournable Fiend sur le morceau ‘Televised’. La bombe de ce CD c’est l’excellent ‘Money Machine’, un morceau qui représente à lui seul toute la puissance de frappe de Curren$y sur ce genre d’ambiance. Si sur cet album je décolle moins que les précédents on a quand même quelques autres très bons petits titres comme les ‘This Is The Life’, ‘What’s What’ et ‘JLC’. Je ne suis pas sûr que beaucoup de monde citera ce ‘Weekend At Burnie’s’ comme le meilleur album de Curren$y mais en attendant ça reste plus que correct pour cet artiste qui continue d’aligner les bons projets et de rendre par la même occasion ses fans de plus en plus exigeants.

Note: 7/10

Tracklist/Crédits


01. #Jetsgo
02. Still (feat. Trademark & Young Roddy)
03. She Don’t Want A Man
04. One Life
05. You See It
06. Televised (feat. Fiend)
07. This Is the Life
08. On G’s (feat. Young Roddy & Trademark)
09. Money Machine
10. What’s What
11. JLC
12. Get Paid (feat. Young Roddy & Trademark)

All tracks produced by Monsta Beatz
except #Jetsgo produced by Rahki

Publicités

4 réponses sur « Curren$y – ‘Weekend At Burnie’s’ »

  1. Je ne sais pas si je suis le seul à penser ça, mais Curren$y me blase un peu, j’aimerai l’entendre un peu moins et que ses sons soient un peu mieux, histoire de retrouver l’impatience et l’envie d’écouter ces skeuds comme ça l’a été après « Pilot Talk » et « This Ain’t No Mixtape ». Pourvu que Ski le remettre sur le droit chemin.

  2. Il est un cran en-dessous des pilot talk le weekend at burnie’s,mais curren$y est loin de me blazer!!!Ca fait du bien de voir un mec qui est super actif et qui fait quasi-uniquement que de la qualité!!!
    Matic t’avais raison « she don’t want a man » c’est une boucherie pure et dure!!!!

  3. pareil plus j’écoute plus l’album me plait des beat trés simple et lent il déchire les track un par un, she don’t want a man une tuerie le clip est pas mal en plus,Televised (feat. Fiend) gros morceau aussi faut rentrer daans le truc enfin moi c’est ma came.peace.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s