Kendrick Lamar – ‘Section 80’

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

Avec 2 projets sortie en moins de 10 mois, ‘Kendrick Lamar’ le 31 décembre 2009 et ‘O(verly) D(edicated)’ en septembre dernier, le MC de Compton aura été l’une des grandes révélations de cette année 2010 avec un coup de boost dans sa carrière loin de ses débuts timides mais intéressants sous le pseudo K-Dot. 2 albums qui en plus d’avoir reçu un accueil plus que positif, nous ont permis de découvrir toutes les facettes de cet artiste attachant à la réflexion pertinente et incisive. Pour conclure une année 2010 déjà bien remplie et excitante, arrive la cerise sur le gâteau avec une petite déclaration de Dr. Dre annonçant son intention de travailler avec Kendrick Lamar, un co-sign en bonne et due forme du docteur de Compton qui propulse du jour au lendemain ce MC sur une autre planète. Celui qui avait sortie 2 projets assez intimistes devient instantanément l’homme que les médias spécialisés s’arrachent, il multiplie les interviews avec à la clé une apparition dans la très convoitée liste des freshman 2011 du magazine XXL en février dernier.

Un effet Dr. Dre avec uniquement les avantages médiatiques puisqu’il n’a pas signé (pour le moment?) sur le label Aftermath et continue de sortir tranquillement ses propres projets sur la structure Top Dawg Entertainment. Sur ce ‘Section 80’ on sent tous les bénéfices du fait que Kendrick Lamar a côtoyé de grands artistes/studios ces derniers mois, son style et la réalisation générale de ses morceaux est plus aboutit, une évolution appréciable qui donne une autre dimension à cet album. Avec l’étiquette de nouveau petit protégé de Dre, il aurait pu avoir sans problème pas mal de gros noms à la prod mais il n’a pas fait cette erreur et encore une fois il s’est tourné vers son équipe habituel déjà présente sur ses précédents projets (Sounwave, TaeBeast, THC, Tommy Black, Willie B). Un opus qui s’ouvre avec le tolérant ‘Fuck Your Ethnicity’, l’un de ses titres les plus complet tout simplement magnifique dans l’interprétation, le ton est donné et tout ce qui va suivre est du même acabit avec les excellents ‘Hol’ Up’ et ‘A.D.H.D’ concocté par un très bon Sounwave.

Si les très bons morceaux sont nombreux il y en a quelques uns qui retiennent encore plus mon intention comme ce tragique ‘Keisha’s Song’ (Her Pain) si bien comté, dans le même style le ‘No Makeup (Her Vice)’ avec Colin Munroe est aussi très efficace. L’un des grands points fort de Kendrick Lamar c’est l’élasticité de son flow, supa speed sur ‘Rigamortis’ et très laid back/chanté sur le ‘The Spiteful Chant’ avec Schoolboy Q dédicacé à tous ses détracteurs. ‘Ronald Reagan Era’ et ‘Poe Mans Dreams (His Vice)’ avec GLC décrivent un environnement très hostile pour un jeune black de Compton qui essayent de s’en sortir comme il peut, 2 excellents titres de plus. ‘Members Only’ n’est peut être pas le meilleur morceau de ce projet mais le flow et le style imprégné par Kendrick sur ce titre suffit à mon bonheur, suivie par l’Ab-Soul’s Outro’ accompagné par les cuivres de Terrace Martin et un Ab-Soul en grande forme. Faut-il encore revenir sur la bombe ‘HiipoWeR’ qui referme cet album, ce fameux morceau produit par J.Cole qui annonce un projet en commun excellent. Avec ce ‘Section 80’ Kendrick Lamar surprend encore et confirme tout son immense talent.

Note: 8,5/10

Tracklist/Crédits


01. Fuck Your Ethnicity (prod. THC)
02. Hol’ Up (prod.  Sounwave)
03. A.D.H.D (prod.  Sounwave)
04. No Makeup (Her Vice) feat. Colin Munroe (prod. Sounwave)
05. Tammy’s Song (Her Evils) (prod. THC)
06. Chapter Six (prod. Tommy Black)
07. Ronald Reagan Era (His Evils) (prod. Tae Beast)
08. Poe Mans Dreams (His Vice) feat. GLC (prod. Willie B)
09. The Spiteful Chant feat. Schoolboy Q (prod. Sounwave & Dave Free)
10. Chapter Ten (prod. THC)
11. Keisha’s Song (Her Pain) feat. Astro Bot (prod. Tae Beast)
12. Rigamortis (prod. Willie B)
13. Kush & Corinthians (His Pain) feat. BJ The Chicago Kid (prod. Wyldfire)
14. Members Only (prod. Tommy Black)
15. Ab-Soul’s Outro (prod. Terrace Martin)
16. HiipoWeR (prod. J. Cole)

Publicités

4 réponses sur « Kendrick Lamar – ‘Section 80’ »

  1. Super chronique (comme toutes celles que tu es en train de nous lâcher en ce moment, tu gères, continue). J’adore cet album, ce Kendrick Lamar promet ! Et gros coup de coeur pour Hiii Power, je ne m’en lasse pas !

  2. je le suis depuis 2-3 ans et il progresse c’est sa qu’est bon , il a un truc de plus que les autres je c’est pas ^^ son flow est intéressant

    j’attends avec impatience le projet avec son fameux groupe les Black Hippy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s