Hassaan Mackey & Apollo Brown – ‘Daily Bread’

Avec sa compilation ‘The Reset’, son album en commun ‘Brown Study’ avec la rappeuse Boog Brown, celui de son groupe The Left (‘Gas Mask’) et son LP instrumental ‘Clouds’ sortie en mars dernier, Apollo Brown a enchainé pas moins de 4 projets en seulement 10 mois. Tout le long de ces albums la même qualité était au rendez-vous, une régularité qui a donné au beatmaker de Detroit une reconnaissance dans le rap game plus que méritée. Cet album en commun ‘Daily Bread’ avec le MC de New York Hassaan Mackey aurait du sortir l’année dernière, mais avec un planning déjà très chargé le label Mello Music Group a décidé logiquement de repousser de quelques mois cet opus. Le rappeur qu’on avait découvert avec la mouvement Rawkus 50 et son album ‘Soul For Sale’ (2007) était un candidat idéal pour une aventure musicale avec Apollo Brown, leur titre ‘Odds Ain’t Fair’ présent sur la compilation ‘The Reset’ nous donnait déjà un avant goût de leur future entente.

Dans mes précédentes chroniques des albums ‘Brown Study’ et ‘Gas Mask’ je pense avoir tout dit sur le cas Apollo Brown donc je vais éviter de me répéter et de faire une énième apologie, on tient avec cet artiste une valeur sûre du rap game qui va nous faire vibrer pendant encore plusieurs années. Ce ‘Daily Bread’ arrive à une période où l’effet de surprise n’est plus un atout pour le beatmaker de Detroit, après 4 excellents projets je connais par cœur toutes les recettes du producteur. Il n’y a pas une façon de travailler un sample qui n’a pas déjà été employé auparavant, même chose pour les drums utilisés que j’arriverais même à regrouper par types dans sa discographie, les ingrédients sont recyclés inévitablement comme tout beatmaker hyperactif (j’ai du écouter au moins 90 beats d’Apollo Brown lors des 15 derniers mois). Rien de tout ce que j’ai dit précédemment n’est un défaut pour ce LP, c’est juste un constat à cette période de sa carrière, le style Apollo Brown est définitivement rentré dans ma tête comme ceux de tous mes producteurs préférés, et croyez moi ça ne m’empêche pas de savourer encore une fois à sa juste valeur chacune de ses prestations sur cet opus.

Après Boog Brown et Journalist 103, Apollo Brown a trouvé avec Hassaan Mackey un nouveau partenaire de jeu intéressant et surtout encore une fois différent. Le MC de New York n’a pas besoin d’un long temps d’adaptation pour comprendre comment taper un beat de l’architecte sonore de Detroit, il prend tout ça par le bon bout et complète cet album avec une partie vocal quasi impeccable. Un certain type de rappeur que j’adore (le package voix/flow/lyrics) qui avait déjà montré pas mal de bonnes choses avec son album ‘Soul For Sale’ sortie en 2007 avec le mouvement Rawkus 50. Dans les 12 morceaux (+ 1 intro et 2 interludes) il faut simplement tout garder, ce projet c’est encore une fois un tout avec une qualité générale à saluer et surtout à déguster. Passer les premières écoutes où la nouvelle dose d’Apollo Brown peut sembler très commune à ses précédents projets, le côté gritty New Yorkais d’Hassaan Mackey arrive à teinter ma perception des beats et rapidement je retrouve la même extase que sur les ‘Brown Study’ ou ‘Gas Mask’.

2 invités sur cet album, Sean Born (lui aussi affilié au crew Low Budget) sur ‘The Trenches’ loin d’être le titre le plus entrainant, et le rappeur de Detroit Finale sur le morceau ‘Higher’ dont on avait déjà pu déguster le beat (intitulé alors ‘Black Pearls’) sur le projet instrumental ‘Clouds’ d’Apollo Brown. ‘Tell Me’ se démarque des autres titres de l’album, très bon morceau mais ma préférence va vers les ‘Volume’, ‘Something’, ‘Elephants’ et ‘Megaphone’ qui tabassent mes tympans et que dire des 2 dernières bombes de ce projet avec ‘The Note’ et surtout le fameux ‘Like A Diamond’ qui conclu tout ça en apothéose. A citer aussi les textes des ‘Mackey’s Lament’ et ‘Dollar Bill Hill’ qui offrent des jolies moments comme ces intro/interludes qui reprennent des dialogues mythiques tirés de films de la blaxploitation. Ce ‘Daily Bread’ n’a pas grand chose à envier aux ‘Brown Study’ et ‘Gas Mask’, si ce n’est qu’il arrive après et qu’il a été aussi précédé par le grandiose projet instrumental ‘Clouds’ digne successeur du ‘Made Do’. Hassaan Mackey et Apollo Brown c’est une connexion qui fonctionne, un résultat très bon et de nouvelles éloges bien méritées.

Note: 8,5/10

Tracklist/Crédits


01. Daily Bread
02. Volume
03. Something
04. Dollar Bill Hill
05. Elephants
06. Different World
07. Weak Won’t Do
08. The Trenches feat. Sean Born
09. Tell Me
10. Mackey’s Lament
11. Heroes
12. Megaphone
13. Higher feat. Finale
14. The Note
15. Like A Diamond

All tracks produced by Apollo Brown

Publicités

6 réponses sur « Hassaan Mackey & Apollo Brown – ‘Daily Bread’ »

  1. Très bonne chronique, qui épouse quasiment mon avis sur ce disque. Je me suis refait la disco entière d’Apollo Brown ce mois-ci et ce projet avec Hassaan Mackey est pour moi le plus homogène, je ne zappe aucun titre. Et il n’y a pas un jour depuis une semaine où je n’écoute pas ce skeud. Certes, la recette d’Apollo est connue et il n’y a plus l’effet de surprise qui mettait une grosse giffle lors des premières écoutes mais sur la durée je pense que ce projet n’est pas loin d’être son meilleur. Gas Mask méritait son 10/10, Daily Bread aussi.

  2. Comme le dit Thomas, c’est en effet une belle chronique pour un bon album pour ma part. Il y a quelques sons qui sort du lot tout de même comme Volume qui est de loin ma track préféré. J’aurai voulu que tout le reste du skeud soit de ce level mais bon. A part celle-ci, il y a Dollar Bill Hill, Elephants, Megaphone, Higher dont le beat est reprit de Clouds (Black Pearls). Selon moi, ce projet est moins bon que le Gas Mask.
    Après Apollo à un style qui lui est propre, un modèle de sampling qui ne change pas des masses, ca peut blaser certains, mais c’est sa formule et j’aime bien. On verra ce qu’il fera dans l’avenir, si A.B arrivera à évoluer ou non, c’est assez difficile de se renouveler. On peut aussi dire qu’il est très actif en ce moment
    La note que tu as mise est semblable à la mienne.

  3. C’est l’ALBUM de l’année pour ma part, d’accord avec ta note même si j’avais j’aurais mis un 0.5 de plus. The Doppelgangaz le talonne de très près (deuxième album de l’année selon moi).

  4. Vous avez oubliez un album : « Rashad & Confidence – The element of surprise ». Excellent 10/10. A écouter absolument !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s