Glasses Malone – ‘Beach Cruiser’

Rapidement signé chez Sony, Glasses Malone connaît la trajectoire typique d’un rappeur West Coast qui a un peu du buzz et qui ne résiste pas aux sirènes d’un deal lucratif proposé par une major, la fin de l’histoire est souvent la même avec des années d’attentes pour rien et un départ inéluctable de cette grande compagnie sans avoir sortie le moindre projet…. Heureusement pour Malone il est récupéré ensuite par Mack 10 qui à travers son label Hoo Bangin arrive à lui décrocher une jolie signature chez Cash Money, offrant au passage à Birdman et sa team une caution gangsta tout droit sortie des rues du Watts. L’ancien affilié au Black Wall Street de Game qu’on avait découvert avec son excellente mixtape ‘White Lightnin’ … (Sticks)’ en 2005 comprend rapidement que sans gros single il n’obtiendra pas de date de sortie pour son album ‘Beach Cruiser’, les différents essaies lancés par son label ne font pas vibrer les grosses radios et ce projet est sans cesse repousser jusqu’à cette fin d’été 2011 où Cash Money décide enfin de laisser atterrir cet album dans les bacs.

Parmi les 3 grosses tentatives de singles radio lâchés ces dernières années, le ‘Certified’ avec Akon produit par DJ Toomp est le plus convainquant, un très bon morceau comparé aux 2 autres ‘I Get Doe’ (feat. The Cataracs) et ‘Til Da Sun Come Up’ (feat. Rick Ross, Birdman & T-Pain) qui malgré quelques bonne idées dans leur construction sont dure à digérer avec tout ce superflus… En attendant la sortie de son album, G-Malone s’est occupé en nous livrant pas mal de streets albums souvent très bon et beaucoup plus proche de ce qu’on est en droit d’attendre de cet artiste typé gangsta. On retrouve aussi heureusement quelques morceaux de cette trempe dans son ‘Beach Cruiser’ notamment avec l’explosif ‘Kickstand’ produit par Yung Fokus & Djay Cas qui possède tous les atouts pour plaire aux fans West Coast, dans un genre similaire le ‘Dope’ signé par Tha Bizness est également très réussi. Il y a aussi ‘Car Wash’ et ‘Club Heaven’ qui m’ont fait tilter dès la première écoute, le premier est une jolie dédicace aux mode de vie en Californie et le second un vibrant hommage à ces personnes partis trop tôt, avec le package de Malone (style/voix/texte) il est vraiment parfait pour ce genre de titres avec ses excellentes prestations beaucoup trop rare à mon goût sur cet opus.

A la lecture de la tracklist le ‘Eastsidin’ (avec Snoop Dogg et Nipsey Hussle) et ce ‘Off Safety’ (avec Mack 10 et Latoya Williams) me parlaient déjà, le résultat final n’est pas très emballant, certes efficace sur le premier mais très décevant sur le second qui aurait du sonner West Coast si les bonnes manières ne se perdaient pas… Même le ‘Feel Good Muzik’ (feat. Latoya Williams) produit par Terrace Martin n’arrive pas à me faire vraiment décoller, ça se laisse quand même plus écouter que ce ‘Hold On (Rare Bleed)’ qui part d’un bon sentiment j’en suis sûre mais avec un Glasses Malone peu à l’aise sur ce genre de beat et ce type de refrain ça devient rapidement affreux. Mis à part Birdman on ne retrouve pas grand monde du Cash Money en featuring sur ce LP, et ce ne n’est peut être pas plus mal ainsi pour laisser place entres autres à des rappeurs de la Left Coast comme Ya Boy sur ‘Rick N Thuggin’ et ‘Jay Rock’ sur ‘No Sympathy’, ce n’est pas non plus les collaborations de l’année mais on va dire que ça reste sympathique notamment ce dernier titre produit par Meetro avec le membre du Black Hippy. DJ Toomp et Glasses Malone rendent hommage à T.I. sur leur ‘Call Me T.I.’ de bonne facture, par contre de là à mettre ce genre de morceau sur la tracklist finale de son album…

Un ton au dessus de son projet en commun ‘Money Music’ avec Mack 10 sortie il y a quelques mois, ce n’est pas vraiment étonnant de ce rendre compte qu’au final cet album se rapproche plus d’autres sorties West Coast sur major comme les derniers albums de Snoop Dogg ou Game, très loin de la qualité générale des excellents albums du Strong Arm Steady, Daz ou DJ Quik sans oublier ceux des newcomers Kendrick Lamar et Thurz chacun dans leurs univers différents. Ce ‘Beach Cruiser’ est trop hétéroclite pour se l’écouter du début à la fin sans zapper le moindre morceau, l’orientation beaucoup plus Dirty que West de certains beats n’est pas le choix le plus efficace pour le style de Glasses Malone, je retiendrais surtout ses titres typés West qui reste pour moi les meilleurs morceaux de ce projet.

Note: 6,5/10

Tracklist/Crédits


01. G Bo (Intro) (produced by Q-Tip)
02. Kickstand (produced by Yung Fokus & Djay Cas)
03. Eastsidin’ feat. Snoop Dogg & Nipsey Hussle (produced by Tommy Gunz)
04. Certified feat. Akon (produced by DJ Toomp)
05. Dope (produced by Tha Bizness)
06. Off Safety feat. Mack 10 & Latoya Williams (produced by Curt Beatz)
07. Hold On (Rare Breed) feat. T Lopez (produced by Sarom)
08. I Get Doe feat. The Cataracs (produced by The Cataracs)
09. Rich N Thuggin feat. Ya Boy (produced by Mams Taylor)
10. Car Wash (produced by ENG)
11. Call Me T.I.  (produced by DJ Toomp)
12. Til Da Sun Come Up feat. Rick Ross, Birdman & T-Pain (produced by Bigg D)
13. No Sympathy feat. Jay Rock (produced by Meetro)
14. Club Heaven (produced by Curt Beatz)
15. Feel Good Muzik feat. Latoya Williams (produced by Terrace Martin)

Publicités

2 réponses sur « Glasses Malone – ‘Beach Cruiser’ »

  1. Je ne l’ai pas écouté et les commentaires sur ce skeud vont tous dans le même sens. Album bof, sans réelle intérêt etc…. Je ne pense pas que je ferai l’effort de l’écouter vu qu’il y a mieux à écouter voir à réecouter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s