Evidence – ‘Cats & Dogs’

Je débute souvent mes chroniques par un petit historique de la carrière de l’artiste en question mais cette fois-ci j’ai envie d’aller droit au but en commençant par parler notamment de ce fameux morceau ‘The Red Carpet’. Une bombe produite par le suspect habituel Alchemist qui en seulement quelques secondes a fait chavirer le cœur de nombreux fans Hip Hop avec en cerise sur le gâteau un trio au mic composé d’Evidence, Raekwon et Ras Kass, que demander de plus qu’une brochette comme ça?! La bonne nouvelle pour cet album c’est qu’il n’y a pas seulement ce morceau à retenir, bien au contraire et heureusement, comme pour ses précédentes sorties solo (‘The Weatherman LP’, 2007 et ‘The Layover EP’, 2008) ce nouvel LP d’Evidence est très bien ficelé de bout en bout. Les invités que ce soit à la prod, au mic ou aux platines sont triés sur le volet, sans surprise la famille habituelle est au rendez-vous et n’aurez raté cet événement pour rien au monde. Avec Ras Kass et Raekwon en guest sur un même morceau c’était déjà une association qui avait de la gueule, et Evidence remet ça avec Roc Marciano et Prodigy sur ce ‘Fame’ produit par Charlie Brown, titre beaucoup moins marquant que le tapis rouge précédent mais qu’on savoure sans problème comme ce ‘Where You Come From?’ (encore Alchemist à la prod) avec Rakaa, Lil Fame et Termanology en featuring.

Derrière les monstres que sont ALC et DJ Premier (avec un ‘You’ monumental), il y a d’autres beatmakers qui mettent le feu à ce projet et notamment Rahki dont le nom est souvent associé à DJ Khalil qui a signé ce producteur sur sa structure et dont les 2 beats ‘It Wasn’t Me’ et ‘Falling Down’ rappel une certaine filiation entre les deux artistes à l’image de Dr. Dre et sa team de beatmakers/musiciens. Le duo Sid Roams se fait encore une fois remarquer avec le single ‘To Be Continued’ et cet excellent ‘Well Run Dry’ avec Krondon au refrain qui confirme son talent dans cet exercice, mais si il n’y avait qu’une de leur prestation à retenir ça serait ce magnifique ‘Late For The Sky’ avec Slug et Aesop Rock. Pour être totalement complet dans la catégorie beatmaker il faut aussi citer Twiz The Beat Pro qu’on retrouve à la prod d’un ‘Strangers’ ravageur coupé par DJ Revolution qu’on retrouve pas mal de fois sur cet album. 15 morceaux que ce partage 6 beatmakers avec une unité très distincte, tout à été bien pensé et le résultat est une nouvelle fois à la hauteur des attentes nombreuses et élevés pour ce nouveau projet solo d’EV. Une réalisation parfaite de cet album qu’on peut aussi attribuer à Rhymesayers même si ses 2 précédentes sorties sur ABB Records ou Decon possédaient aussi cette même qualité, quelque soit le label le niveau est le même, le bon côté de l’indépendance…

Comme son premier album solo ce projet d’Evidence est très autobiographique, il y retrace dans ‘You’  sa carrière musicale depuis son premier contrat, s’éclate avec son grand pote Alchemist sur ‘James Hendrix’ et signe avec ‘I Don’t Need Love’ l’un de ses titres les plus personnels dans lequel il revient sur son départ précipité de la tournée de Kanye West quand il a appris que sa mère était mourante. Si ses rimes ne sont peut être pas aussi structurés qu’un Nas ou Rakim par exemple, il a pas mal de punchlines en stock et arrive à donner un côté très cinématographique à pas mal de ses titres. Le flow est toujours bel et bien là, souvent lent en effet mais on ne se surnomme pas soi même Mr. Slow Flow par hasard, ce style ne me pose pas de problème notamment avec cette voix distincte, mais je peux comprendre les réticences de certains de ce côté là. Les caractéristiques d’un projet d’Evidence sont encore les même dans ce ‘Cats & Dogs’, moins surprenant donc que la découverte ‘The Weatherman LP’ mais tout aussi bon, le membre des Dilated Peoples sait toujours aussi bien s’entourer. Beaucoup de monde citerons cet opus d’EV dans son Top Albums 2011 et j’en ferais aussi partie, tous les ingrédients que j’aime sont réunis.

Note: 9/10

Tracklist/Crédits


01. The Liner Notes feat. Aloe Blacc (Produced By: Alchemist)
02. Strangers (Produced By: Twiz The Beat Pro)
03. The Red Carpet feat. Raekwon  & Ras Kass (Produced By: Alchemist)
04. It Wasn’t Me (Produced By: Rahki)
05. I Don’t Need Love (Produced By: Evidence)
06. You (Produced By: DJ Premier)
07. God Bless That Man
08. Fame feat. Roc Marciano & Prodigy (Produced By: Charli Brown)
09. James Hendrix feat. Stepbrothers (Produced By: Alchemist)
10. Late For The Sky feat. Slug  & Aesop Rock (Produced By: Sid Roams)
11. Crash (Produced By: Alchemist)
12. Where You Come From? feat. RakaaLil Fame & Termanology (Produced By: Alchemist)
14. To Be Continued… (Produced By: Sid Roams)
15. Falling Down (Produced By: Rahki)
16. Well Runs Dry feat. Krondon (Produced By: Sid Roams)
17. The Epilogue (Produced By: DJ Premier)

Publicités

4 réponses sur « Evidence – ‘Cats & Dogs’ »

  1. Plus je l’écoute plus je trouve que cet album est une tuerie!!!! Je retiens aucun morceau en particuliers tellement ils sont tous énormes.
    Meilleur album de l’année pour moi, je suis peut être pas objectif par contre ^^

  2. Très bonne chronique d’un album qui était très attendu! Evidence n’a vraiment déçu personne avec ce Cats&Dogs. Quand on pense que XXL Magazine ne lui attribue qu’un L…franchement on se demande!
    Vivement le 9 novembre pour voir tout ça en live!

  3. C’est sans doute le skeud le mieux produit. On peut dire que le résultat est réussit bien que je ne pas fan d’Evidence (surtout à cause de son flow). Il y a pas mal de tracks que je retiens mais Red Carpet est l’ogive de l’album et de loin pour ma part. Alchemist à fait du bon boulot, il y a rien à dire.
    En parlant de cette tracks, Ras Kass lâche un putain de couplet et the chief est bon comme à son habitude.

    Ce projet aurait pu été meilleur avec un autre mc qu’à la place d’Evidence comme un Nas, Raek et cpie.

    Pour la note, je dirais entre 8-9/10.

  4. Un des gros albums de l’année dans mon top 5 sans aucun doute.
    Plus d’un morceau sur deux est un classique instantané à l’image des missiles éclaireurs You, To be continued et The red carpet (quel trio !) mais aussi de I don’t need love, Fame, Falling down, Wells run down (quel refrain magnifique !!) …
    Une team de prod au sommet même les moins connu (Charli Brown, Rahki, Twiz The Beat Pro) pour ce qui est Le meilleur solo d4evidence pourtant auteur de déjà 2 très solides albums.
    9.5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s