9th Wonder – ‘The Wonder Years’

Ce n’est jamais évident de parler d’un album de beatmaker, encore moins quand il nous vient d’un artiste comme 9th Wonder présent en discontinue dans le rap game depuis 2003 et qui a enfin décider de nous sortir son premier vrai album, un projet qui représente donc sa vision musicale à un moment donné. Si il y a une idée bien précise qui se dégage de cet opus, tout ça est beaucoup trop loin pour moi de ses débuts tonitruant avec Little Brother (2003-2006) ou du grand coup de sa carrière ‘Threat’ présent sur le ‘The Black Album’ de Jay-Z, sans parler de son projet remix du ‘God’s Son’ de Nas ou de ses albums en commun avec Murs, Skyzoo et autre Buckshot dans cette même période. Si je me retrouve un peu dans le début d’album (avec notamment ce ‘Band  Practice Pt.2’ avec Phonte et Median ainsi que le ‘Enjoy’ avec Murs, Warren G et Kendrick Lamar) rapidement je me perds dans des beats peu emballant avec des artistes qu’on a déjà entendu par le passé sur des prods de 9th beaucoup plus marquantes à mon goût (Skyzoo, Actual Proof, Halo).

Le côté Raw que j’apprécie le plus chez ce beatmaker n’est quasiment pas présent sur ce LP et laisse place à une facette plus douce qu’il faut aimer ce qui est loin d’être mon cas. Mention quand même pour le ‘Never Stop Lovin You’ avec Terrace Martin et Talib Kweli qui me plait plutôt bien dans le genre et ce ‘Feet Tall (Remix)’ avec Erykah Badu et Rapsody, mais je préfère largement des délires comme l’excellent ‘No Pretending’ avec Raekwon et Big Remo, mon morceau préféré de cet album. Au final je me rends compte que j’apprécie plus les 4 prods de 9th sur l’album solo de Phonte que 90% des beats présent sur ce ‘The Wonder Years’… Un projet certes bien travaillé avec une thématique principale qu’on retrouve sur la plupart des titres mais rien qui ne m’accroche vraiment, ce qui rend l’écoute de cet opus un peu chaotique par moment avec quelques zappages en règle de morceaux. Un LP qui n’est tout simplement pas fait pour moi, loin d’être catastrophique mais très loin de l’idée que je me faisais d’un opus de 9th dans les années 2004/2005 par exemple.

Note: 6/10

Tracklist/Crédits


01. Make It Big feat. Khrysis
02. Band Practice Pt. 2 feat. Phonte & Median
03. Enjoy (West Coastin’) feat. Warren G, Murs & Kendrick Lamar
04. Streets Of Music feat. Tanya Morgan & Enigma
05. Hearing The Melody feat. Skyzoo, Fashawn & King Mez
06. Loyalty feat. Masta Killa & Halo
07. Now I’m Being Cool feat. Mela Machinko & Median
08. Never Stop Loving You feat. Terrace Martin & Talib Kweli
09. Piranhas feat. Blu & Sundown
10. Peanut Butter & Jelly feat. Marsha Ambrosius
11. One Night feat. Terrace Martin, Phonte & Bird & The Midnight Falcons
12. Your Smile feat. Hollyweerd & Thee Tom Hardy
13. No Pretending feat. Raekwon & Big Remo
14. 20 Feet Tall (Remix) feat. Erykah Badu & Rapsody
15. That’s Love feat. Mac Miller & Heather Victoria
16. A Star U R feat. Terrace Martin, Problem & GQ
All tracks produced by: 9th Wonder

Publicités

8 réponses sur « 9th Wonder – ‘The Wonder Years’ »

  1. Je partage totalement ton avis et je pense que 9th Wonder a délaissé le style de prod qui l’a révélé (notamment le 1er Little) pour un style plus synthétique et beaucoup de passages chanté.
    5/10 à peine pour moi; une petite deception

  2. Pas grand chose à dire de ce skeud qui m’a pas plu ou trop peu. Deux ou trois tracks potables quoi. Les prods lâchées pour le skeud de Phonte >>>>>>> Tous les sons de cette galette.
    Je l’ai écouté une seule fois, je n’ai pas besoin de plus pour me faire une opinion sur ce skeud.

    Bref à oublier et a mettre aux oubliettes. Si je devais le noter ça serait autour de ça.

    3.5-4/10.

  3. franchement pour certain faut arreter la music ,vous etes blazer(alucard surtout)rien ne vous plait.pour moi je l’ai dit un des albums de l’année(trés bien produit,des bon feat je demande pas plus putain c juste de la musique).peace.

  4. Le style RAW De 9th Wonder? j’avoue que la j’ai du mal à comprendre. Prend un son comme Violent pour Sean P, au contraire j’trouve que c’est exactement son registre par exemple. Sur cet album j’ai l’impression qu’il a tenté des trucs mais c’est fail quoi, pour un truc censé être taffé depuis 2 ans ca a l’air vachement experimental, il aurait pu au moins switch un peu son kit de drums. Je retiens que One Night, Loyalty & Band Pratice. A noter aussi la bombe qu’il a laché en bonus iTunes et qui outshine les 3/4 du contenu officiel:

    1. Par RAW, j’entends surtout par là un peu plus rentre dedans, je trouve les beats beaucoup trop lisses par rapport à ce qu’il a déjà fait dans le passé, après c’est un choix qu’il a fait sur cet album et ça ne se discute pas trop.

      Sinon pour ces drums c’est toujours le grand débat et ce qu’on lui reproche le plus, c’est surtout flagrant sur les 4 prods qu’il fait sur le Phonte avec une snare quasi identique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s