J.Cole – ‘Cole World: The Sideline Story’

Pour moi la grande interrogation de ce projet c’était de savoir à quelle sauce allait être mangé J.Cole pour son premier album officiel, si ses mixtapes étaient principalement produite par l’artiste lui-même, rien ne nous garantissait que son premier LP sur Roc Nation suivrait le même modèle. J’ai toujours en tête les très bonnes tapes d’avant album de B.o.B. mais malheureusement l’opus qui suivit n’avait rien à voir avec ce que le jeune artiste nous avait habitué, un lifting marketing orchestré par sa maison de disque qui me laissa un goût amer… Le bon point de ce ‘Cole World : The Sideline Story’ est de retrouver le MC/Beatmaker de la Caroline du Nord assurer une très grosse partie des prods, de quoi rassurer les fans et surtout éviter d’en perdre une bonne partie dès le premier projet. L’autre bonne nouvelle c’est la présence très limitée de featuring (seulement 4), on ne lui a pas mis dans les pattes la brochette habituelle d’artistes à la mode qu’il faut absolument avoir sur sa tracklist pour faire du buzz… Si sur la forme cet album se présente plutôt bien, il faut maintenant que le premier rappeur signé sur le nouveau label de Jay-Z confirme toutes les promesses affichées ces dernières années.

On retrouve rapidement l’univers auquel nous avait habitué J.Cole, des morceaux plutôt posés portés par une présence au mic indéniable même si quelques fois lassante sur la longueur. Les très cinématiques ‘Sideline Story’, ‘Lost Ones’, et ‘Breakdown’ marchent sans problème et sont très représentatif du style revendiqué par le MC de la Caroline du Nord. Les 2 singles ‘Can’t Get Enough’ (avec Trey Songz) et ‘Work Out’ expérimentent d’autres horizons, avec une grosse préférence pour le second très entraînant qui conclu cet album. L’inévitable collaboration avec Jay-Z sur ‘Mr. Nice Watch’ ne rentrera pas dans les mémoires, un choix de beat culotté et peut être un petit peu trop surprenant pour moi. Missy Elliott qui depuis quelques années a un peu disparu du circuit reprend du service sur le refrain du slow tempo ‘Nobody’s Perfect’, un morceau qui ne met pas spécialement en valeur J.Cole avec un premier couplet très chaotique qui ne colle pas à son style… Il y a pas mal de titres sur cet album qui au fil des écoutes me lassent de plus en plus, à l’image des ‘Dollar And A Dream III’, ‘Cole World’ et ‘God’s Gift’, par contre les ‘Never Told’ (No I.D. à la prod), ‘Rise And Shine’ et ‘Lights Please’ sont à mettre parmi les morceaux de cet opus qui me plaisent vraiment.

Avec cet album j’espérais avoir plus de beat dans la veine de ses récentes productions pour XV (‘Smallville’) et Kendrick Lamar avec le classic ‘HiiiPower’, de ce côté je suis un peu déçu du rendu générale et quand il s’essaye à quelques choses d’autres ça ne m’attire pas plus que ça. L’autre point faible de ce projet pour moi c’est qu’on retrouve peut être un peu trop souvent un même schéma de morceau, J.Cole attaque les différents beats souvent de la même façon et nous ressert malheureusement des rythmiques identiques peu inspirés sur certains refrains. Si ma première écoute de cet opus a vraiment été pénible (voir chiante), au fil du temps ça s’est amélioré mais il est dur pour moi d’être dithyrambique sur ce LP d’un MC, certes au dessus de la moyenne, mais qui finalement à du mal à m’emmener dans son délire sur tout un projet. Avec ce ‘Cole World : The Sideline Story’ je me rends compte que contrairement à ce que je croyais je ne suis pas vraiment fan de cet artiste, quelques très bon morceaux à retenir en attendant son projet en commun avec Kendrick Lamar.

Note: 6,5/10

Tracklist/Crédits


01. Intro
02. Dollar And A Dream III
03. Can’t Get Enough feat. Trey Songz
04. Lights Please
05. Interlude
06. Sideline Story
07. Mr. Nice Watch feat. Jay-Z
08. Cole World
09. In The Morning feat. Drake
10. Lost Ones
11. Nobody’s Perfect feat. Missy Elliott
12. Never Told
13. Rise And Shine
14. God’s Gift
15. Breakdown
16. Work Out

All tracks produced by J.Cole
except Dollar And A Dream III produced by The University (co-prod J. Cole)
Can’t Get Enough produced by Brian Kidd
In The Morning produced by L&X Music
Never Told produced by No I.D.

Publicités

5 réponses sur « J.Cole – ‘Cole World: The Sideline Story’ »

  1. bien parler lol je peux pas dire mieux. je le kiff le beforealbum,par contre celui la comme tu le narre si bien j’ai l’impression d’écouter le meme morçeau sur tout l’album.c’est pas bad mais!!!.peace.

  2. Pour ma part j’ai étais plutôt agréablement surpris de cet album dont je craignais bcq le côté commercial.
    Pas un grand album mais un album qui s’écoute tranquillement.
    Mes morceaux préférés sont: Can’t get enough; In the morning et Lost ones.
    Grosse déception du feat de Jay-z et le « retour » de Missy fait plaisir.
    6/10

  3. Un album qui s’écoute bien, je m’attendais un peu à l’aspect commercial, mais c’est moins pire que ce que je pensais. Ca restera quand même pas dans les annales, et je pense sérieusement qu’il peut faire beaucoup mieux.

    J’ai été vachement déçu que « Who Dat » que je trouvais vraiment excellente, ne soit qu’en bonus track. Enfin bon… Je mets 6, 6,5, comme toi.

  4. A la base, je ne suis pas fan de ce type. Album que je n’ai pas écouté et que je n’écouterais pas ou quand j’aurai le temps. Rien que les critiques de certaines personnes que je connaisse ou que j’ai lu ont l’air objectif sur cette galette.

  5. Album moyen en effet, il n’a pas pris trop de risque et on se lasse (trop) rapidement de nombreux titres. A retenir pour moi Lost Ones et Can’t get Enough.
    Espérons que ce soit le « stress » du premier opus et que le second soit à la hauteur de Cole!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s