[Review] Big K.R.I.T. – ‘Live From The Underground’

Hebergeur d'image

En un projet, ‘KRIT Wuz Here’ sortie en téléchargement gratuit durant le mois de mai 2010, Big K.R.I.T. s’est fait une place et un nom dans le rap game, un succès qui par la suite lui a permis de signer un contrat sur Def Jam. Le MC du Mississipi fait partie de cette nouvelle génération de rappeurs appelés à occuper les premiers rôles dans les prochaines années, à l’image d’autres artistes comme Kendrick Lamar, Curren$y, Wiz Khalifa, A$AP Rocky, J. Cole et Yelawolf pour ne citer qu’eux, qui ont aussi décroché un ticket pour une aventure sur major. Je dois bien avouer que je ne pensais pas que le premier album de K.R.I.T. sur Def Jam arriverait « aussi vite », 2 ans après sa signature officielle nous voilà déjà avec ce ‘Live From The Underground’ dans les bacs prêt à découvrir ce que nous réserve cet opus.

A première vue ce projet se présente bien, très bien même avec cette magnifique pochette, une tracklist avec des featuring intéressants qui correspondent aux délires et à l’origine de Big K.R.I.T. et surtout le plus important une liste de producteurs parfaite puisqu’on retrouve le jeune artiste seul à la prod de tous ses morceaux. Les 2 premiers titres ‘Live From The Underground’ et ‘Cool 2 Be Southern’ (ainsi que l’interlude qui les lie) nous mettent rapidement dans l’ambiance country shit revendiqué par Big K.R.I.T. dont beaucoup sont tombés fan au fils de ces 3 street albums qui ont précédé ce LP. Les différents singles choisies pour cet album sont des morceaux rentre dedans plutôt réussis comme les entraînants ‘I Got This’, ‘Yeah Dats Me’ et ‘What U Mean’ (avec Ludacris), grosse mention pour le premier cité et cet efficace ‘Money On The Floor’ sur lequel se croise 2 générations avec 8Ball & MJG d’un côté et de l’autre Big K.R.I.T. et 2 Chainz.

La seconde partie de cet album est plus posée et dans ce genre de condition on retrouve un Justin Scott plus enclin à nous sortir des morceaux personnels à l’image des très réussies ‘Don’t Let Me Down’ et ‘If I Fall’, et que dire du sublime titre ‘Rich Dad, Poor Dad’ l’un des grands moments de ce projet. En invitant Anthony Hamiton, Devin The Dude et B.B. King sur les ‘Porchlight’, ‘Hydroplanning’ et ‘Praying Man’, Big K.R.I.T. apporte une touche finale parfaite à ces 3 morceaux qui nous offrent des balades différentes avec un résultat lui identique qui tend vers l’excellent, on peut aussi rajouté dans cette catégorie la très bonne reprise du titre ‘Live From The Underground’ qui referme cet album.

Ce premier opus de Big K.R.I.T. n’est rien d’autre qu’un départ réussie dans la cour des grands, aucune fausse note sur ce projet équilibré qui révèle tout son charme au bout de quelques écoutes attentives. Une créativité artistique non entravés par un label qui s’est peut être trouvé avec Sha Money XL le vice président A&R ambitieux qui leur manquait depuis tant d’année, un homme capable de rafraîchir la légende Def Jam avec de jeunes artistes talentueux sans les mettre bêtement dans ce moule prédéfini par l’industrie des majors.

Note: 8,5/10

Tracklist/Crédits

01. LFU300MA (Intro)
02. Live From The Underground
03. Cool 2 Be Southern
04. I Got This
05. Money On The Floor feat. 2 Chainz, 8Ball & MJG
06. What U Mean feat. Ludacris
07. My Sub (Pt. 2: The Jackin’)
08. Don’t Let Me Down
09. Porchlight feat. Anthony Hamilton
10. Pull Up feat. Big Sant & Bun B
11. Yeah Dats Me
12. Hydroplaning feat. Devin The Dude
13. If I Fall feat. Melanie Fiona
14. Rich Dad, Poor Dad
15. Praying Man feat. B.B. King
16. Live From The Underground (Reprise) feat. Ms. Linnie

All tracks produced by: Big K.R.I.T.

Publicités

2 réponses sur « [Review] Big K.R.I.T. – ‘Live From The Underground’ »

  1. J’ai trouvé l’album bien bon…je trouve juste que le niveau global et la construction du Lp sont a peu près les mm que ces deux derniers street album…

  2. J’ai trouvé cet album plutôt moyen dans l’ensemble, je m’attendais à bien mieux de la part de KRIT, c’est en dessous large de ses deux mixtapes, tout comme son album. Contrairement à toi, je trouve que cet album rentre dans le moule du commercial, ce n’est plus vraiment comme avant. Il y a certains tracks qui ne passe pas comme celle avec Luda. Je ne vois pas non plus ce que viens faire 2 Chainz (que je trouve archi mauvais pour ne pas dire plus…)
    Hydroplanning est de loin ma track préféré, ça doit être le hook qui fait ça.
    Pour moi ça vaut 5-6/10.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s