[Review] Xzibit – ‘Napalm’

Hebergeur d'image

Avec pas moins de 6 albums sortis entre 1996 et 2006, Xzibit s’est construit une discographie aussi dense que complète avec des projets reflétant parfaitement les différentes étapes qui auront marqué sa carrière artistique. Celui qui était juste à ses débuts un rappeur underground de la scène de Los Angeles est devenu rapidement à la fin des années 90 l’une des figures les plus populaires du rap game en intégrant le cercle très fermé des proches de Dr. Dre et Eminem. Depuis la sortie de son dernier album en date ‘Full Circle’ en 2006, X To The Z a été très discret sur le plan musical préférant donner la priorité à sa carrière cinématographique qui prendra un coup de boost suite au succès international de l’émission Pimp My Ride qu’il animera sur MTV de 2004 à 2007. Cet album ‘Napalm’ marque donc le grand retour d’Xzibit aux affaires, et si les grands moments de sa discographie sont certainement derrière lui, j’espérais bien retrouver au minimum la consistance affichée sur ses 6 premiers projets.

Comme tout bon fan je ne peux que me réjouir en retrouvant cette voix et ce flow si captivant, et quand ce côté vocal est associé à de bonnes prods, on obtient exactement ce qu’on voulait retrouver de cet artiste. Que ce soit ce ‘State of Hip Hop vs. Xzibit’ d’ouverture orchestré par Beat Butcha ou les 2 morceaux suivant ‘Everything’ et ‘Dos Equis’ produit par Rick Rock, rien est à jeter dans ces 3 titres sur lesquels on retrouve cette vibe West Coast essentielle à un morceau d’Xzibit réussi. Avec ‘1983’ et ‘Meaning Of Life’ on a encore là des morceaux prenants comme sait si bien le faire Alvin Joiner depuis ses débuts, des titres très personnels sur lesquels on croise des discours de Trena Joiner (sa mère) et d’un membre de l’armée Américaine avec le sergent Shilo Harris. Derrière les 2 invités cités précédemment qui apportent une signification particulière à leurs morceaux respectifs, il y a une brochette beaucoup trop large d’autres guests qui malheureusement restent totalement anecdotique. Excepté ce ‘Louis XIII’ produit par Dr. Dre avec King T et le crew Tha Alkaholiks, les autres collaborations n’ont rien de mémorable et à mon avis l’album aurait certainement gagné en efficacité à être un peu moins ouvert en featuring.

Je ne vais pas cracher sur des titres comme ‘Movies’ (avec The Game, Crooked I, Slim The Mobster et Demrick) et ‘Killer’s Remorse’ (avec B-Real, Bishop Lamont et Demrick) mais après 6 ans d’absence j’aurais préféré entendre plus de morceaux solo d’Xzibit à la place de posse cut comme ceux là. L’album brasse large, peut être un peu trop, passant de morceau comme ce ‘Forever A G’ sortie tout droit du catalogue de Wiz Khalifa à un ‘Napalm’ sur explosif dont j’ai encore du mal à me faire un avis définitif, pas ce que j’apprécie le plus sur ce projet tout comme ce ‘Enjoy The Night’ fatiguant. Je me retrouve plus dans des titres comme par exemple ‘Gangsta Gangsta’ (DJ Chill à la prod, hell yeah !), ‘Spread It Out’ et ‘I Came To Kill’, tous assez efficace. Ce LP ‘Napalm’ est au final un résumé assez fidèle de la carrière d’Xzibit avec tout ce qu’il sait et aime faire, mais j’aurais certes bien aimé un peu plus de tri dans cet album qui a ses longueurs (18 morceaux et 16 featuring). Tout ceci permettra certainement aux plus jeunes de découvrir un de ces artistes marquants, ce genre de projet à mettre à part dans une carrière comme ça qui s’est arrêté pendant 6 ans. En tout cas un retour qui fait plaisir à mes oreilles même si ce n’est pas le plus grand moment Hip Hop de cette année 2012.

Note: 7/10

01. State of Hip Hop vs. Xzibit (produced by: Beat Bucha)
02. Everything (produced by: Rick Rock)
03. Dos Equis feat. The Game & RBX (produced by: Rick Rock)
04. Something More feat. Prodigy (produced by: Socrates)
05. Gangsta Gangsta (produced by: DJ Chill)
06. Forever A G feat. Wiz Khalifa (produced by: E. Dan)
07. 1983 feat. Trena Joiner (produced by: Ensayne Wayne)
08. Stand Tall feat. Slim The Mobster (produced by: S1 & M-Phazes)
09. Spread It Out (produced by: 21)
10. Up Out The Way feat. E-40 (produced by: Rick Rock)
11. Napalm feat. Travis Barker (produced by: 1500 or Nothin)
12. Meaning Of Life feat. Ret. Staff Sgt. Shilo Harris (produced by: S1)
13. Louis XIII feat. King T & Tha Alkaholiks (produced by: Dr. Dre)
14. Enjoy The Night feat. Wiz Khalifa, David Banner & Brevi (produced by: David Banner)
15. Movies feat. The Game, Crooked I, Slim The Mobster & Demrick (produced by: Akon)
16. I Came To Kill feat. RBX (produced by: Illmind)
17. Killer’s Remorse feat. B-Real, Bishop Lamont & Demrick (produced by: Focus)
18. 1983 (Remix) feat. Trena Joiner (produced by: Ensayne Wayne)

Publicités

Une réponse sur « [Review] Xzibit – ‘Napalm’ »

  1. Je suis pas entièrement d’accord pour moi cette album mérite 9/10 car il nous a donner un vrai projet solide en mélange les styles tout en gardant ce flow de dingue qu’il a depuis ses débuts ! Xzibit sera bientot de retour avec un album du nom de « Vanguard » certainement pour début 2014 avec lequel j’espere qu’il mettra la barre encore plus haute !! Un des albums dont j’etais le plus heureux de voir arriver en 2012 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s