[Review] Skyzoo – ‘A Dream Deferred’

Hebergeur d'image

Depuis ses débuts officiels avec 9th Wonder sur leur très bon projet ‘Cloud 9: The 3 Day High’ (2006), je fais partie de ceux qui attendent toujours ce grand album solo de Skyzoo qui confirmera définitivement le talent immense du lyricsime de Brooklyn. En 2009 il sort ‘The Salvation’, un opus certes plein de qualité mais qui me laissa un peu sur ma faim notamment avec le recul que j’ai maintenant, même constat pour cette collaboration ‘Live From The Tape Deck’ (2010) avec le beatmaker Illmind. C’est donc une nouvelle fois avec une grosse attente que je me lance ce second LP solo de Skyzoo intitulé ‘A Dream Deferred’.

Un début d’album haut de gamme c’est le moins que l’on puisse dire, que ce soit ces ‘Dreams In A Basement’ et ‘Pockets Full’ tous 2 produit par Illmind ou ce ‘Jansport Strings’ signé 9th Wonder, le résultat est excellent avec un Skyzoo en très grande forme bien servi par ces 2 plus proches beatmakers. La suite sera malheureusement moins excitante mis à part quelques très bons titres ici et là comme ces ‘Glass Cellings’ et ‘How To Make It Through Hysteria’. Le cœur de l’album se perd entre prods beaucoup moins accrocheuses et refrains chantés qui sont loin de me faire vibrer, et si je trouve ce ‘The Knowing’ très bon je ne vois strictement aucune satisfaction dans ce ‘Drew & Derwin’ dure à digérer. ‘Realization’ et ‘The Rage Of Roemello’, les 2 contributions de DJ Khalil, sont très loin des grands moments que nous avait habitué le producteur de Cali il n’y a pas si longtemps, s’il fallait en retenir qu’une ce serait quand même sans hésiter la seconde avec un rendu assez agréable.

La fin d’album reprend un peu du poil de la bête avec et surtout ce ‘How To Make It Through Hysteria’ cité précédemment, et ce n’est pas le beat fourni par Black Milk qui me rendra dingue avec un résultat tout juste sympathique pour ce ‘Steel’s Apartment’. Les 2 derniers morceaux ‘Spike Lee Was My Hero’ et ‘The Cost Of Sleep’ (en collaborations avec le producteur Tall Black Guy) sont à l’image des derniers projets de Skyzoo, je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé (quelques très gros morceaux sur ses différents LPs) mais je ne peux pas dire non plus que ça me marquera à vie. Ce ‘A Dream Deferred’ n’est toujours pas le grand album que j’attends de ce MC, une sortie qui conviendra toute fois sans aucun doute aux fans et qui continuera peut être à en frustrer d’autres.

Note: 7/10

01. Dreams In A Basement feat. Jill Scott (produced by: Illmind)
02. Jansport Strings (One Time For Chi-Ali) (produced by: 9th Wonder)
03. Pockets Full feat. Freeway (produced by: Illmind)
04. Give It Up feat. DJ Prince (produced by: Illmind)
05. Glass Ceilings (produced by: Illmind)
06. Range Rover Rhythm (produced by: Jahlil Beats)
07. The Knowing feat. Jessy Wilson (produced by: Eric G.)
08. Drew & Derwin feat. Raheem Devaughn (produced by: Focus)
09. Realization feat. Jared Evan (produced by: DJ Khalil)
10. The Rage Of Roemello (produced by: DJ Khalil)
11. How To Make It Through Hysteria (produced by: Best Kept Secret)
12. Steel’s Apartment (produced by: Black Milk)
13. Spike Lee Was My Hero feat. Talib Kweli (produced by: Tall Black Guy)
14. The Cost Of Sleep (produced by: Tall Black Guy)

Publicités

5 réponses sur « [Review] Skyzoo – ‘A Dream Deferred’ »

  1. Skyzoo est un rapper ulta constent, pas de point noir dans sa discographie, seulement comme c’est dit dans le commentaire plus haut il lui manque un album référence !
    Ces projets sont toujours plaisant à écouter, mais il ne marque pas assé, cette sortie ne fait pas exeption !

    Le titre que j’ai le plus écouté est Pockets Full feat Freeway !!!

  2. Une fois passées les prods d’Illmind et 9th Wonder j’me suis ennuyé ferme, ce qui est dommage vu la qualité de ses titres d’ouverture (notamment « Pockets Full » avec ce sample inusable de « Synthetic Substitution » ou « Give It Up »). Donc très en accord sur le ventre mou de l’album, et d’autant plsu sur les refrain chanté (dont j’ai une sainte horreur globalement). Quand vous parlez d’album de référence, ne serai-ce pas un album produit entièrement par un, voir deux producteurs? Ce qui irait dans le sens de la qualité du début de l’album.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s