[Review] Ab-Soul – ‘These Days…’

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

Contre toute attente c’est uniquement sur Top Dawg Entertainment, et donc en indépendant, que sort ce nouveau projet ‘These Days…’ d’Ab-Soul. On aurait pu imaginer, qu’après l’énorme succès de Kendrick Lamar et l’accueil plus qu’enthousiaste du dernier opus de ScHoolboy Q, que le tour de Soulo sur Interscope était donc venu. Mais pour cela il faudra donc attendre l’année prochaine, puisque sa première aventure sur major est programmée pour 2015 à en croire le camp TDE. Après ses 2 mixtapes ‘Longterm’ (2009) et ‘Longterm 2: Lifestyles of The Broke & Almost Famous’ (2010), et ses 2 albums digitaux ‘Longterm Mentality’ (2011) et ‘Control System’ (2012), Ab-Soul s’offre donc une nouvelle sortie qu’on pourrait qualifier de transitoire mais pas moins intéressante pour plusieurs raisons.

Ce projet ‘These Days…’ se veut une évolution dans la discographie du natif de Carson, sans toutefois tout chambouler puisqu’on retrouve dans les grandes lignes toutes les choses qui caractérisaient ses précédentes sorties. Avec les 4 premiers morceaux de cet album on est en terrain TDE connu, que ce soit avec les 2 bangers ‘Tree of Life’ et ‘Dub Sac’ (et leurs constructions « double beats » signés Curti$$ King/DJ Dahi et Dave Free/Tommy Black), ou ‘God’s Reign’ (produit par le duo Purity Ring) et ‘Hunnid Stax’ en collaboration avec ScHoolboy Q. Sur ‘Tree of Life’ et ‘Dub Sac’ notamment, Mr Ab Soulutely nous montre une nouvelle fois les facilités qu’il a au micro et à l’écriture, l’une des plus belles plumes du camp TDE sans conteste.

C’est avec la suite de ce projet qu’on discerne le mieux les différents essais fait par Soulo, rien de très convaincant pour moi sur ces 2 morceaux ‘World Runners’ (feat. Lupe Fiasco & Nikki Jean) et ‘Nevermind That’ (feat. Rick Ross), peut être un peu plus emballé par ce ‘TWACT’ qui n’est pas sans rappelé le style d’un certain DJ Mustard. Avec ‘Just Have Fun’, je ne peux m’empêcher d’attendre impatiemment la seconde partie de ce morceau (à 3’33) avec cette performance de haut vol tout juste brillante d’Ab! Des morceaux qui s’enchainent s’en vraiment suivre une même couleur sonore, un point faible ou un point fort dont chacun se fera son avis, en ce qui me concerne je me sens beaucoup plus proche du début de l’album. Avec ‘These Days…’, Ab-Soul a clairement choisi d’innover par moment, des tentatives qui ne font pas toujours mouche mais qui ont au moins le mérite d’apporter quelque chose d’un peu nouveau pour cet artiste.

‘Kendrick Lamar’s Interlude’ est un échange de bon procédé (voir le morceau ‘Ab-Soul’s Outro’ sur le projet ‘Section 80’ de Kendrick), on retrouve une nouvelle fois à la prod Terrace Martin et son style jazzy si reconnaissable, et surtout fortement appréciable. Sur ‘Closure’, Ab-Soul pousse la chansonnette pour un titre plutôt plaisant, et toujours sur le même thème on regrettera peut être le manque de mordant du morceau ‘Sapiosexual’ produit par J. Cole, ce dernier que je préfère lorsqu’il balance des ogives comme ‘HiiiPoWeR’ par exemple. La fin d’album est une nouvelle étape featuring avec cette série de collaboration dont ‘Stigmata’ (avec Action Bronson et Asaad, et produit par le talentueux Rahki) sort largement du lot, un excellent titre dont le refrain notamment est largement inspirés par le morceau ‘The Cross’ de Nas.

Avec ce très bon ‘W.R.O.H.’, on a une définition parfaite de la force de frappe musicale du camp TDE (incarné là par Ab-Soul et Tae Beast), un titre de 4’30 suivi par plus de 18 minutes de total freestyle en compagnie du rappeur Daylyt bien connu des amateurs de battle. Au final cet album ‘These Days…’ représente une nouvelle bonne sortie dans la carrière d’Ab-Soul, son caractère transitoire rend le classement dans sa discographie un peu difficile et sans grand intérêt. Son passage dans le grand bain sur major s’annonce être un challenge des plus intéressants dont ce projet nous donne, ou pas, quelques indications. Réponse au prochain épisode, et c’est déjà prévu pour 2015.

01. God’s Reign feat. SZA (produced by Purity Ring)
02. Tree of Life (produced by Curti$$ King & DJ Dahi)
03. Hunnid Stax feat. ScHoolboy Q (produced by Kenny Beats)
04. Dub Sac (produced by Dave Free & Tommy Black)
05. World Runners feat. Lupe Fiasco & Nikki Jean (produced by Tae Beast)
06. Nevermind That feat. Rick Ross (produced by SorekProd)
07. TWACT feat. Jinx & Short Dawg (produced by DNYC3)
08. Just Have Fun (produced by Like & Blended Babies)
09. Kendrick Lamar’s Interlude feat. Kendrick Lamar (produced by Terrace Martin)
10. Closure feat. Jhené Aiko (produced by Sounwave)
11. Sapiosexual (produced by J. Cole)
12. Stigmata feat. Action Bronson & Asaad (produced by Rahki)
13. Feelin’ Us feat. Jay Rock & RaVaughn (produced by Skhye Hutch)
14. Ride Slow feat. Danny Brown, Delusional Thomas & Earl Sweatshirt (produced by Larry Fisherman)
15. W.R.O.H. feat. JMSN (produced by Tae Beast)

Publicités

4 commentaires

  1. ah ah je me rapelle d’un temps ou tu disez qu’il etait le moins bon des compaires tde lol sinon l’album je ne sais pas trop quoi en penser faudrais que je le digére un peu plus.peace blunt.

    • Moins bon je n’en suis pas sûre, par contre c’est effectivement (parmi les 4 membres du Black Hippy) celui dont en général j’accroche le moins sur un projet entier, et ce n’est pas ce projet qui va me faire changer d’avis. En tout cas ça ne m’empêche pas d’attendre impatiemment son premier album sur major !

  2. (Mr Ab Soulutely nous montre une nouvelle fois les facilités qu’il a au micro et à l’écriture, l’une des plus belles plumes du camp TDE sans conteste)mais tkt je comprend ton point de vue,on peux etre un bon au micro et a l’ecriture et pondre des albums pas forcement bon. et ton site par contre et toujours aussi cool.
    peace.

  3. J’attendais ta chronique et finalement on plus ou moins eu le même sentiment avec cet opus.

    Pour commencer je suis Soul O depuis ces débuts et c’est clairement pour moi le membre le plus talentueux au niveau de l’écriture dans le clan TDE, après c’est vrai que son style est clairement moins commercial que Kendrick et Q donc je comprends que ce rapper soit moins apprécier (les chiffres de vente le prouve même si il devrait dépasser les 100 000 ventes, ce qui est vraiment bien pour ce type d’opus)

    Clairement l’album ne ce veut pas grand publique malgré quelques morceaux plus facile d’accès comme celui avec SchollBoy Q et celui avec Rick Ross. A la première écoute je n’avais aucun avis sur l’album, dur de voir ou il voulait en venir avec son album mais finalement après plusieurs écoute attentive j’ai vraiment été conquis. Le meilleur titre reste Stigmata qui est juste magnifique !

    En bref, un opus qui colle au personnage donc complexe mais très intéressant, en plus la cover est carrément magnifique, je pense me l’offrir lorsqu’il sortira en version physique (tiens nous au courant si ça ce fait).

    Impatient d’attendre la suite de sa carrière, en attendant je vais écouter ses anciens projets qui sont tout aussi bon !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s