TOP ALBUMS 2014 – LE HIP HOP SUR ECOUTE

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avant de refermer cette année, le tant attendu traditionnel TOP ALBUMS 2014 (*) :
( * sont présents dans ce classement uniquement des projets commercialisés de plus de 30 minutes )

LE HIP HOP SUR ECOUTE présente : TOP ALBUMS 2014

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

Freddie Gibbs & Madlib ‘Piñata’
Depuis ses débuts il y a maintenant 10 ans, Freddie Gibbs a semble-t-il perdu assez de temps dans des deals hasardeux, que ce soit avec Interscope ou sur le label CTE World de Young Jeezy, c’est pourquoi il se tourne une fois de plus vers un label indé pour sa 2ème sortie physique après son EP ‘Str8 Killa’ paru en 2010 chez Decon Records. Cet album en collaboration avec Madlib, et qui sort naturellement sur la structure Madlib Invazion de ce dernier, aura été en gestation pendant plus de 5 ans avec en préambule une trilogie de EP nous renseignant un peu plus sur ce qu’on serait en droit d’attendre de leur LP. […] >> Lire la suite de la chronique

————————————————

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

Fredro Starr & Audible Doctor ‘Made In The Streets’
[…] En seulement 3 ans les différents artistes du crew The Brown Bag AllStars ont réussi à montrer au grand publique l’étendu de leur talent avec en tête le producteur/rappeur Audible Doctor dont la côte ne cesse de grimper ces derniers temps. Il ne manquait plus qu’une chose à ce natif du Wisconsin, un album référence en tant que beatmaker pour s’installer définitivement dans la cour des grands (un peu à l’image d’un Apollo Brown par exemple), et si c’était ce projet avec Fredro Starr ? […] >> Lire la suite de la chronique

————————————————

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

ScHoolboy Q ‘Oxymoron’
[…] Une première sortie sur major (Interscope) avec certes un petit peu moins de pression que l’étiquette Aftermath que portait son compère de Compton, mais une attente des fans de la première heure toute aussi forte, notamment après 2 solides projets ‘Setbacks’ et ‘Habits & Contradictions’ sortie coup sur coup en 2011 et 2012. C’est donc à ScHoolboy Q que revient la dure tâche de confirmer la place du label TDE dans la cour des grands (marquer les esprits et aligner des ventes). […] >> Lire la suite de la chronique

————————————————

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

Cormega & Large Professor ‘Mega Philosophy’
Cormega et Large Professor ont plus en commun qu’un quartier (Queens) et une année de naissance (1973), les 2 vétérans ont un véritable amour pour le Hip Hop (avec 2 grands H) et une définition identique qu’ils nous proposent ensemble sur ce projet ‘Mega Philosophy’ […] Une association rappeur / beatmaker qui ne pouvait que me plaire sur papier, et je ne me faisais pas trop de soucis sur le contenu, qui au final il faut bien le dire, est exactement ce que je m’étais imaginé. […] >> Lire la suite de la chronique

————————————————

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

Big K.R.I.T. ‘Cadillactica’
L’obstacle du premier album passé, et de façon excellente avec ‘Live From The Underground’ (2012), voici l’heure très attendu du second, avec la confirmation ou pas… Avec ‘Cadillactica’, Big K.R.I.T. décide d’apporter ce qu’il faut de nouveauté pour nous surprendre encore une fois, laissant cette fois-ci quelques productions à d’autres beatmakers (DJ Dahi, Raphael Saadiq, Terrace Martin, Jim Jonsin). Un projet qu’on peut croire au premier abord un plus posé que le précédent, moins de titres rentre-dedans, mais rapidement on se rend compte qu’il n’y a pas que le beat qui fait l’humeur du morceau. En effet Big K.R.I.T. saupoudre tout l’album de son magnétisme, une présence au mic rarement égalée dans le game qui lui permet de transformer (sublimer) n’importe quels morceaux. ‘Cadillactica’ est une réussite de plus dans la discographie sans faute du rappeur du Mississippi.

— Mes 5 morceaux préférés : ‘Life’, ‘Cadillactica’, ‘Soul Food’, ‘Do You Love Me’, ‘Mt Olympus (Reprise)’ —

————————————————

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

DJ Quik ‘The Midnight Life’
9ème album solo pour le vétéran de Compton qui aura traversé 25 ans de musique avec une régularité dans ses sorties rarement égalée, et si ce projet ‘The Midnight Life’ n’est pas le premier album qu’on citera de sa discographie, encore une fois Quik nous offre un LP des plus solide. Un opus marqué par le présence de son fils David Blake II, aussi bien au mic (sur 4 morceaux) qu’à la co-production (2 titres), une sorte de début de passage de pouvoir qui s’annonce compliqué à gérer pour le jeune artiste vu l’influence marquante qu’a eu son père sur la scène West Coast. Toutefois leurs différentes collaborations sont plutôt séduisantes à l’image de ce très bon morceau ‘That Getter’. DJ Quik nous offre tout au long de cet album un patchwork complet de ce qu’il nous a présenté depuis le début de sa carrière, un groove légendaire et une maitrise parfaite de ces riff de horns si caractéristique de son style. ‘The Midnight Life’ fait honneur à cet héritage West Coast si chère à Quik!

— Mes 5 morceaux préférés : ‘That Nigger’s Crazy’, ‘Puffin The Dragon’, ‘That Getter’, ‘Broken Down’, ‘Fuck All Night’ —

————————————————

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

Apollo Brown & Ras Kass ‘Blasphemy’
Après un projet remix pour Ghostface Killah (‘12 Reasons to Die: The Brown Tape’) et un LP instrumental (‘Thirty Eight’), c’est avec le rappeur Californien Ras Kass qu’Apollo Brown a décidé de s’associer pour une toute nouvelle collaboration long format, déjà la 7ème en moins de 5 ans. Un retour très attendu pour moi, étant donné que j’étais resté un peu sur ma faim avec l’album de son trio ‘Ugly Heroes’ sorti l’année dernière (le EP qui a suivi cette année, est lui plus convainquant, très bon même). Avec ‘Blasphemy’ je retrouve intégralement la magic touch d’Apollo Brown, et un Ras Kass en grande forme qui n’a aucun mal à dompter les beats du beatmaker de Detroit. Un niveau global assez comparable à cet album ‘Trophies’ avec O.C. (mais avec des featuring condensés sur 3 morceaux), autant dire qu’on a affaire à une nouvelle sortie excellente !

— Mes 5 morceaux préférés : ‘How To Kill God’, ‘Please Don’t Go’, ‘Humble Pi’, ‘Drink Irish’, ‘Bon Voyage’ —

————————————————

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

PRhyme (Royce Da 5’9″ & DJ Premier) ‘PRhyme’
Des années que la planète Hip Hop spécule sur un improbable album en commun de DJ Premier avec Nas, notamment depuis la sortie de ce fameux single ‘Nas Is Like’ en 1999. 15 ans plus tard c’est aux côtés de Royce Da 5’9 qu’on retrouve le producteur de Gang Starr pour un projet 9 titres (qui initialement aurait dû s’enregistrer aussi avec les 3 autres membres de Slaughterhouse, mais finalement cela ne s’est pas fait pour diverses raisons). ‘PRhyme’ est donc le nom de ce projet, mais aussi de ce nouveau duo, dont la première collaboration remonte à la toute fin des années 90 avec l’explosif single ‘Boom’. 35 minutes de pur Hip Hop incontestable dans lesquels Preemo va puiser régulièrement son inspiration dans des samples d’Adrian Younge ou tout simplement lors de collaboration entre les 2 producteurs, une ligne directrice qui apporte à cet opus un cachet indéniable tout comme le casting costaud des différents invités (Schoolboy Q, Killer Mike, Common, Ab-Soul, Jay Electronica, Mac Miller et le Slaughterhouse). Cette collaboration est une réussite du début à la fin, et j’espère qu’ils remettront le couvert très vite.

— Mes 5 morceaux préférés : ‘PRhyme’, ‘U Looz’, ‘You Should Know’, ‘Wishin’, ‘Microphone Preem’ —

————————————————

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

Dilated Peoples ‘Directors of Photography’
Que l’attente fut longue, quasiment 8 ans et demi se sont écoulés entre ce nouvel album et leur précédent ’20/20′ sorti en février 2006. Les années ont passé mais la recette Dilated Peoples n’a pas évolué d’un poil, et c’est tant mieux comme ça se diront les fans de la première heure. On retrouve toujours le même noyau dur aux commandes, que ce soit à la prod pour épauler Evidence et DJ Babu (avec des collaborateurs de longues dates comme Alchemist, Bravo et DJ Premier) ou en featuring (avec des MC’s comme Krondon et Defari, ce dernier présent déjà sur les 3 derniers LPs du groupe). Le trio ne fait aucun faux pas, un album dans la lignée des précédents avec comme seul souhait à la fin de l’écoute, ne pas avoir à attendre aussi longtemps pour le prochain.

— Mes 5 morceaux préférés : ‘Directors’, ‘Let Your Thoungts Fly Away’, ‘Century Of The Self’, ‘LA River Drive’, ‘The Bigger Picture’ —

————————————————

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

The Doppelgangaz ‘Peace Kehd’
[…] J’ai bien l’impression que tout a déjà été dit sur ce blog à leur sujet, que ce soit à travers les différents articles de leurs singles et vidéos, ou tout simplement dans les 2 chroniques dithyrambiques de leurs précédents albums ‘Lone Sharks‘ (2011) et ‘HARK‘ (2013). […] Emmené par un style toujours Raw & Rugged ce nouvel opus convaincra une nouvelle fois les fans du duo, apportant au passage son petit lot de nouveauté. […] >> Lire la suite de la chronique

————————————————

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

Run The Jewels‘ Run The Jewels 2’
Depuis le succès de l’album ‘R.A.P. Music’ de Killer Mike produit entièrement par El-P, les 2 artistes ne se quittent plus et œuvrent même maintenant ensemble au sein de leur duo Run The Jewels, dont le second volume de leur aventure en commun est bien parti pour connaître le même succès que le premier. Des gros beats synthétiques signés El-P avalés tout cru par un Killer Mike qui se refait une seconde jeunesse, une grande forme au mic qui occulte un peu les couplets de son compère beatmaker/rappeur. A l’aube de fêter leur 40 ans en 2015, le duo Run The Jewels est devenu en seulement 2 ans une place forte du Hip Hop qu’il sera difficile de déloger dans leur style, et ce n’est juste que le début…

— Mes 5 morceaux préférés : ‘Jeopardy’, ‘Oh My’, ‘Blockbuster Night’, ‘Lie Cheat Steal’, ‘Early’ —

————————————————

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

Common & No I.D. ‘Nobody’s Smiling’
[…] Malgré les nombreuses collaborations entres ces 2 artistes, que ça soit ces dernières années où au début de leurs carrières (voir les 3 premiers albums de Common), sur ce LP ‘Nobody’s Smiling’ on a clairement quelque chose de nouveau. A l’image de la pochette, ce projet est clairement sombre, tout comme sa ville natale de Chicago (l’une des plus violentes des USA) dont Common fait constamment référence tout au long de cet album. […] >> Lire la suite de la chronique

————————————————

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

Black Milk ‘If There’s A Hell Below’
La discographie de Black Milk commence à avoir de la gueule, et ce n’est pas ce ‘If There’s A Hell Below’ qui va me faire changer d’avis. Voilà maintenant 10 ans que le beatmaker/rappeur de Detroit nous fait bouger la tête apportant à chaque fois un certain nombre de nouveautés comme sur ce nouveau projet. Des évolutions qu’il incorpore par petites touches et qui définissent si bien ce son made in Motor City que ce soit en compositions pures ou en samplant. Une certaine continuité dans ses sorties avec juste ce qu’il faut de différence pour les rendre particulières, talentueux tout simplement!

— Mes 5 morceaux préférés : ‘Everyday Was’, ‘What It’s Worth’, ‘Detroit’s New Dance Show’, ‘Story And Her’, ‘Grey For Summer’ —

————————————————

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

Souls Of Mischief & Adrian Younge ‘There Is Only Now’
Après le succès de son album avec Ghostface, le compositeur Adrian Younge remet ça cette fois-ci avec le groupe Californien Souls Of Mischief. Un résultat aussi bon que celui du LP du membre du Wu-Tang, avec pas mal de similitude que ce soit dans l’univers sonore ou cette histoire principal raconté tout au long des différents morceaux, avec des guests qui viennent y incarner d’autres personnages (Busta Rhymes, Scarub). La principale réussite est cette impression que tous les titres s’enchainent (morceaux très courts, seulement 2 de plus de 3min30) avec une rythmique récurrente et enivrante qui ne s’arrêtent jamais, savoureux!

— Mes 5 morceaux préférés : ‘Womack’s Lament’, ‘Another Part Of You’, ‘All You Got Is Your Word’, ‘Ghetto Superhero’, ‘Narrow Escape’ —

————————————————

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

Stalley ‘OHIO’
‘OHIO’ nous est présenté comme le premier album officiel de Stalley sur la structure musicale de Rick Ross, mais en faite la seule vraie différence avec ses 2 précédentes mixtapes est le caractère payant de ce projet. Sinon pour le reste, il n’y a pas de changement majeur (et tant mieux) si ce n’est une promo un peu plus poussé de la part de son label. Encore une fois c’est son producteur fétiche Rashad qui assure la majorité des productions, des compositions allant chercher leurs inspirations aussi bien dans le Dirty South que la West Coast, un mélange des plus agréables à la sauce Midwest de Stalley. Malgré les quelques défauts rapidement visibles, ce projet ‘OHIO’ se révèle très bon à l’image de ce début d’album quasi parfait qui me capte complétement.

— Mes 5 morceaux préférés : ‘Jackin Chevys’, ‘Problems’, ‘Boomin’, ‘What It Be Like’, ‘System On Loud’ —

————————————————

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

Kev Brown & Raw Poetic ‘Concentrated Maneuvers’ // Kev Brown & Hassaan Mackey ‘That Grit’
Depuis maintenant 3 ans, Kev Brown n’a jamais été aussi actif avec un paquet d’excellentes collaborations que ce soit avec Kaimbr, Sean Born ou LMNO. En cette année 2014, le beatmaker de Washington a encore accouché de 2 nouveaux opus de très bonne facture qui se caractérisent par la qualité de leurs productions mais aussi par le niveau affiché par les 2 MCs. Si ce ‘Concentrated Maneuvers’ avec Raw Poetic laisse une large place aux morceaux instrumentaux, ‘That Grit’ lui nous expose une nouvelle fois la facilité qu’a Hassaan Mackey au mic quel que soit le type de beat (Apollo Brown ou Kev Brown, le résultat est le même, excellent). L’un de mes beatmakers préférés qui méritent donc amplement sa place dans ce classement.

— Mes 5 morceaux préférés : ‘Think Much’ (Raw Poetic/Brown), ‘Preacher Man’ (Raw Poetic/Brown), ‘Dope’ (Hassaan Mackey/Brown), ‘Yatti’ (Hassaan Mackey/Brown), ‘Hassaan Be Rappin’ (Hassaan Mackey/Brown) —

————————————————

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

YG ‘My Krazy Life’
[…] Les 2 artistes ont mis en place une recette minimaliste (aussi bien dans les productions que dans les propos) qui fonctionne vraiment bien avec à la clé une sortie moderne et tendance qui répond à pas mal de critères commerciaux tout en gardant une ligne directrice West Coast affirmée. De la Ratchet Music à la sauce « Mustard on the beat, ho! » qui nous monte rapidement aux oreilles et dont j’avoue avoir un petit faible. […] >> Lire la suite de la chronique

————————————————

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

Ab-Soul ‘These Days…’
[…] Après ses 2 mixtapes ‘Longterm’ (2009) et ‘Longterm 2: Lifestyles of The Broke & Almost Famous’ (2010), et ses 2 albums digitaux ‘Longterm Mentality’ (2011) et ‘Control System’ (2012), Ab-Soul s’offre donc une nouvelle sortie qu’on pourrait qualifier de transitoire mais pas moins intéressante pour plusieurs raisons. Ce projet ‘These Days…’ se veut une évolution dans la discographie du natif de Carson, sans toutefois tout chambouler puisqu’on retrouve dans les grandes lignes toutes les choses qui caractérisaient ses précédentes sorties. […] >> Lire la suite de la chronique

————————————————

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

Step Brothers (Alchemist & Evidence) ‘Lord Steppington’
[…] Cet album est avant tout une histoire d’amitié, depuis leurs débuts respectifs dans les années 90 les 2 protagonistes ne se sont jamais quitté, leurs différents projets perso sont là pour nous le rappeler. A la fois rappeur et producteur, EV et ALC ont derrière eux une discographie que beaucoup d’artistes du rap game leur envient, entre succès mainstream et underground les 2 amis d’enfance ont tout connu. […] >> Lire la suite de la chronique

————————————————

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

Dag Savage (Johaz & Exile) ‘E&J’
[…] Si au premier abord Johaz peut sembler un peu moins attractif au mic que Blu et Fashawn par exemple, c’est vraiment juste au premier abord, car au fur et à mesure de l’écoute de cet album le MC nous étale toutes ses qualités. Après 3 projets avec son groupe Deep Rooted, c’est sa première grande aventure « solo » et elle prend une toute autre ampleur quand pour l’accompagner il a à ses côtés un beatmaker du calibre d’Exile. […] >> Lire la suite de la chronique

#LEHIPHOPSURECOUTE

Encore une fois cette année, je n’ai pas pu écouter comme je l’aurais voulu tout un tas de projets qui auraient certainement pû (et dû) figurer dans ce classement, ainsi est faite ma vie musicale un peu frustrée par moment… Dans ce TOP ALBUMS, et comme sur les précédentes années, on remarque une grande majorité d’albums produits principalement par un même beatmaker (excepté les 2 sorties TDE), rien de mieux au final pour obtenir une homogénéité nécessaire à l’appréciation d’un opus (c’est mon avis).

Et comme il n’y a pas que le Hip Hop dans ma vie, voici un Top 3 avec d’autres styles musicaux:
Hebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'image
// Metronomy ‘Love Letters’ // // Röyksopp ‘The Inevitable End’ // // Broken Bells ‘After The Disco’ //

Rendez-vous en 2015 !

Publicités

1 commentaire

  1. Bonne année, je te remerci pour tout le taff accomplie, les new, les chroniques, ton blog est toujours une référence dans le hip hop. Je sais pas pour vous mais sa commence à bouger un peu sur le net, maintenant y’a méme une émission radio sur le Hip Hop us en français (Deeper Than Rap).
    Pour ma part mes plus grande découverte cette année reste, Snak the ripper, Mykki Blanco, Spark Master Tape, & d’autre artiste complètement jté.

    Merci encore pour tout le taff.
    Je vous souhaite à tous une bonne année !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s