[Review] Action Bronson – ‘Mr. Wonderful’

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

Quel chemin de fait pour Action Bronson depuis la sortie en 2011 de son premier album ‘Dr. Lecter’. Celui qui pendant longtemps n’a été que ce gros blanc barbu rappant comme Ghostface et parlant souvent de bouf dans ses morceaux, est devenu en seulement quelques années un artiste incontournable du rap game signé depuis sur Atlantic Records.

Ce premier projet sur major, intitulé tout sobrement ‘Mr. Wonderful’, est complétement à l’image du personnage barré que s’est fabriqué Action Bronson. Un album comportant son lot de folie, alternant aussi bien entre un titre très Wu-Tang dans son style comme ‘Falconry’, passant ensuite par cette balade enivrante ‘A Light In The Addict’ où il pousse la chansonnette, pour enfin finir par cet hypnotisant ‘Easy Rider’ samplant magistralement le groupe turc Mazhar Ve Fuat. Rapidement, en jetant un coup d’œil à la pochette, on se rend compte que cet opus est divisé en 3 parties bien distinctes avec en son cœur cette pièce musicale composée de cet interlude signé Ezra et d’un triptyque ‘City Boy Blues’ / ‘A Light In The Addict’ / ‘Baby Blue’.

Derrière le très bon morceau d’ouverture ‘Brand New Car’ concocté par Mark Ronson, c’est bien le titre ‘The Rising’ qui signe le véritable lancement de cet album avec un beat hyper-vitaminé signé Statik Selektah pour un résultat décoiffant. ‘Terry’ est l’une des 3 collaborations entre Action et Alchemist, pour moi la plus marquante avec une mention aussi pour ce ‘Galactic Love’ sur lequel on retrouve sa mère en guest surprise. Avec ‘City Boy Blues’, Mr. Bronson met de côté pendant quelques minutes le rap accompagné par Party Supplies à la guitare, le duo de production qu’on retrouve aussi sur l’excellente balade rock ‘Only In America’ produite par Oh No.

L’album se referme par ce petit bijou ‘Eazy Rider’ mise en valeur parfaitement par ce prélude ‘The Passage’, 2 morceaux réalisés par la team Party Supplies qui excelle vraiment dans ce registre, de son côté Action Bronson plane au dessus de ce titre de bout en bout. Si ‘Mr. Wonderful’ n’affiche pas l’ambition d’être l’album de l’année, on passe au final un très bon moment avec à l’affiche du divertissement musical haut de gamme.

01. Brand New Car (produced by Mark Ronson)
02. The Rising feat. Big Body Bes (produced by Statik Selektah)
03. Terry (produced by Alchemist)
04. Actin Crazy (produced by Noah ’40’ Shebib, Omen & AudioBLK)
05. Falconry feat. Meyhem Lauren & Big Body Bes (produced by Alchemist)
06. Thug Love Story 2017 The Musical (Interlude)
07. [A] City Boy Blues feat. Chauncy Sherod (produced by 88 Keys & Party Supplies)
08. [B] A Light In The Addict feat. Party Supplies & Black Atlass (produced by Party Supplies)
09. [C] Baby Blue feat. Chance The Rapper (produced by Mark Ronson)
10. Only In America feat. Party Supplies (produced by Oh No)
11. Galactic Love (produced by Alchemist)
12. The Passage (Live From Prague) (produced by Party Supplies)
13. Easy Rider (produced by Party Supplies)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s