[Review] Yelawolf – ‘Love Story’

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

De la bouche même de l’intéressé, Yelawolf nous devait une revanche après ce projet ‘Radioactive’ qui n’aura au final pas convaincu grand monde, et surtout pas ses fans de la première heure. Une seconde sortie sur major déjà décisive pour le rappeur de l’Alabama qui ne compte pas décevoir une seconde fois. Il est clair que le Yelawolf attendu par son public est plus proche de celui qu’on peut écouter sur ses mixtapes ‘Trunk Muzik’ (2010) et ‘Trunk Muzik Returns’ (2013) que sur son premier essai Shady Records. Un souhait compris aussi bien par l’artiste que sa maison de disque, comme l’atteste les premiers singles lâchés avec ‘Box Chevy V’ et ‘Till It’s Gone’. 2 morceaux super efficaces, qui en ont rassuré plus d’un sur la direction prise pour cet album. Les 2 autres extraits suivants, ‘Whiskey In A Bottle’ et ‘American You’, révèlent une tendance au chant notamment pour ce dernier titre cité sous forme de balade rock/country prenante. Tout le long de ce projet, Yelawolf s’efforcera de mixer rap et chant, un savant mélange revendiqué et qu’il maitrise plutôt bien.

Cet album ‘Love Story’ a comme ADN principal 2 producteurs omniprésents, et si WLPWR (WillPower) fait logiquement parti de ce casting très restreint, c’est une très bonne surprise de redécouvrir Malay Ho aux côtés de Yelawolf (ils avaient déjà collaboré ensemble sur ‘Trunk Muzik’). Un projet qui est loin d’être des plus joyeux avec des morceaux assez sombre tournant autour de la mélancolie, le tout très bien mis en exergue par les nombreux passages à la guitare de James Ryan ‘Malay’ Ho et Yelawolf avec des titres comme ‘Ball And Chain’, ‘Devil In My Veins’, ‘Disappear’ et l’émouvant ‘Have A Great Flight’.

Durant les 75 minutes qui composent ce LP, tout est assez mesuré et laisse peu de place à des envolées rentre-dedans, les personnes qui espéraient entendre des titres dans la même veine que le classic ‘Pop The Trunk’ resteront peut être un peu sur leur faim. Yelawolf s’offre quand même des montés en puissance que ce soit avec Eminem sur ‘Best Friend’ ou d’autres titres comme ‘Outer Space’, ‘Empty Bottles’, ‘Fiddle Me This’ et la tuerie ‘Box Chevy V’. Un projet qui a pris du temps pour trouver chez moi un réel écho et qui depuis dégage quelque chose d’addictif à l’image de morceaux centraux comme ‘Till It’s Gone’ et ‘Love Story’.

Du travail bien fait cette fois-ci.

01. Outer Space (produced by WLPWR)
02. Change (produced by Malay Ho)
03. American You (produced by Malay Ho & Eminem)
04. Whiskey In A Bottle (produced by WLPWR)
05. Ball And Chain (produced by Yelawolf & WLPWR)
06. Till It’s Gone (produced by WLPWR)
07. Devil In My Veins (produced by Yelawolf)
08. Best Friend feat. Eminem (produced by WLPWR & Eminem)
09. Empty Bottles (produced by Malay Ho)
10. Heartbreak (produced by Eminem, Mark Batson & Mike Elizondo)
11. Tennessee Love (produced by WLPWR)
12. Box Chevy V (produced by WLPWR)
13. Love Story (produced by WLPWR)
14. Johnny Cash (produced by Track Bangas)
15. Have A Great Flight (produced by Malay Ho)
16. Sky’s The Limit (produced by WLPWR)
17. Disappear (produced by Malay Ho)

18. Fiddle Me This (produced by WLPWR)

1 commentaire

  1. Assez surprenant comme projet, plutôt cool la façon dont il mixe différents styles! Out of the box as they said

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s