Nas

Le classement des 10 albums solo de Nas

De 1994 à 2012, Nas a sorti 10 albums solo très représentatifs de leurs époques et du déroulement de la vie de son auteur. Une discographie complète que j’ai essayé de classer tant bien que mal en étant objectif (les classer par ordre alphabétique auraient été certes plus facile).

A l’unanimité, Illmatic reste l’album emblématique de Nasir Jones. En le plaçant #1 je ne prends pas trop de risque, et je pense que c’est plus que justifié pour un projet qui est devenu une référence, pour ne pas dire la référence, de la culture Hip Hop.

Malgré quelques excellents titres, Nastradamus reste l’album du rappeur de QB qui a déçu le plus de fans, une sorte de bug de l’an 2000 avant l’heure qui logiquement va occuper la dernière place de ce classement (#10).

Le beef avec Jay-Z et la sortie de Stillmatic (#4) marquent le retour de Nas au top du rap game, toutefois il m’est difficile de mettre cet opus juste derrière ce fameux Illmatic, il me semble que 2 autres albums méritent cette place… Pour moi, It Was Written (#2) et God’s Son (#3) complètent ce Top 3. Le premier confirme en 1996 tout le talent du MC, et le second reste son opus le plus personnel suite au décès de sa mère en 2002.

Originellement prévu comme un double album intitulé I Am…The Autobiography, ce 3ème opus de Nas sera piratée et aboutira finalement à la sortie d’un projet logiquement en dent de scie contenant un seul disque, avec comme titre I Am… (#9). Il faudra attendre 2004 pour voir enfin un double album de Nasty Nas avec ce Street’s Disciple que je place #5, un projet cohérent de bout en bout et sans aucune concession, ce sera son dernier LP avec Columbia avant de rejoindre Def Jam.

Et pour compléter ce classement, j’ai longtemps hésité entre les 2 très bons albums Untitled (#6) et Life Is Good (#7) pour la 6ème place, mais finalement j’ai choisi le premier cité sur lequel son auteur a joué la carte de la provocation avec au final un message extrêmement fort qui a marqué sa discographie. Et pour finir, il ne me reste donc plus qu’à parler de ce Hip Hop Is Dead (#8), première sortie sur Def Jam qui avec le temps a révélé quelques petites carences.

En résumé:
#1 Illmatic (1994)
#2 It Was Written (1996)
#3 God’s Son (2002)
#4 Stillmatic (2001)
#5 Street’s Dsiciple (2004)
#6 Untitled (2008)
#7 Life Is Good (2012)
#8 Hip Hop Is Dead (2006)
#9 I Am… (1999)
#10 Nastradamus (1999)

Mise à part cette année 1999 un peu bizarre avec 2 albums incomplets sortis en l’espace de 7 mois, la discographie de Nas est un modèle du genre. Sans même parler de ses collaborations, et là je pense à ce magnifique projet Distant Relatives avec Damian Marley.

2 commentaires

  1. Mon rapper préféré depuis facile 18 ans, sa discographie je la connais par cœur comme beaucoup et comme tout fan j’ai ma petite liste de préférence.

    It Was Written
    Illmatic
    Stillmatic
    God’s Son
    I Am…
    Nastradamus
    Street’s Dsiciple
    Hip Hop Is Dead
    Untitled
    Life Is Good

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s