80a3446e1ed9c4188e4e07011d21971a.1000x1000x1

[Review] The Underachievers – Evermore: The Art of Duality

Je n’avais pas encore eu l’occasion sur le blog de chroniquer un projet du duo The Underachievers, et si je suis passé à côté de leur premier album Cellar Door: Terminus Ut Exordium, je compte bien me rattraper avec cette nouvelle sortie Evermore: The Art of Duality.

Issa Gold et AK The Savior sont un mélange assez bizarre de rap New Yorkais des années 90 et actuel, le tout sous drogues psychédéliques avec une grosse touche de mysticisme… Digne représentant du mouvement Beast Coast, aux côtés d’autres groupes comme Pro Era et Flatbush Zombies, The Underachievers sont inclassables et c’est certainement ce qui a immédiatement séduit Flying Lotus qui les a signé sur son label Brainfeeder en 2012.

Après 2 mixtapes, Indigoism et Lords of Flatbush, paru en 2013, ainsi que 2 projets solo l’année suivante (Conversations With A Butterfly pour Issa Gold et Blessings In The Grey pour AK), c’est avec Cellar Door: Terminus Ut Exordium sortie en pleine été 2014 que le duo fait ses grands débuts. Un projet qui sera suivi quelques mois plus tard par cet excellent EP 5 titres Clockwork Indigo (soundcloud) avec le trio Flatbush Zombies.

Avec Evermore: The Art of Duality c’est un nouveau chapitre en 2 parties (ou plutôt 2 phases, voir la tracklist) qu’ouvrent ces deux enfants indigo, comme ils aiment se définir. C’est à dire, selon les croyances, des enfants sauveurs du Troisième Millénaire qui possèderaient des capacités psychiques exceptionnelles. Entre drogues, confessions, illusions et délires, Issa et AK nous livrent une nouvelle fois quelque chose de peu commun.

A travers ces 15 morceaux il y a un fil conducteur qui se dégage, les 2 artistes cherchent désespérément à trouver leur place dans ce monde qui les entoure, à l’image de ce touchant Chasing Faith et de son refrain « When we lost in this world, man it’s hard to relate / Road signs, left, right, which path do you take? / Only one lead the way / Tell me which one that’s down for your faith ». Un début d’album juste parfait produit entièrement par Nick Leon, que ce soit ce Rain Dance en guise d’exquise introduction ou ces Shine All Gold, Chasing Faith, Star Signs et The Dualist tous aussi bons.

AK et Issa enfilent les couplets avec une certaine facilité et un détachement sur leur vie qui peut parfois mettre mal à l’aise, surtout quand ils nous exposent leur mal être et dépressions… « Locked up in my own mental prison / Suicide on my mind, no one listen » (Capital Steez, pour ne pas le citer, avait le même genre de discours avant de se suicider, même si lui semblait beaucoup moins stable mentalement). Deux artistes, qui par leur flow, arrivent à accrocher l’auditeur dans leur univers bien à part. Pour preuve ce magnifique Illusions qui est l’une des pièces centrales de cet album, je ne m’en lasse pas.

La 2ème partie de ce projet (Reincarnation Phase 2) garde le même état esprit que la première avec toujours une certaine qualité au rendez-vous, même si je trouve les premiers beats plus percutants et plus marquants (Nick Leon y est pour beaucoup). Les deux protagonistes continuent d’exposer leurs craintes et leurs espoirs à travers des morceaux références comme Moon Shot, Generation Z et Stay The Same. Et c’est logiquement que se referme ce projet avec un titre planant comme Unconscious Monsters très représentatif du style UA : « Spitting lyrical but still making bangers to move the crowd / Contradiction of soul but it’s who I’ve become ».

Avec ce nouvel album Evermore: The Art of Duality, le duo originaire de Brooklyn continue dans sa voie avec un projet multifacette qui en surprendra plus d’un. Une très bonne sortie à découvrir !

1 commentaire

  1. Ça sonne bien, ils n’ont pas des flows en carton et puis leur mixtape Indigoism était une petite tuerie.
    J’vais me laisser tenter, merci de m’avoir rappelé leur existence et la sortie de cet album.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s