King Mez, on efface tout et on recommence

Pendant plus de 5 ans, King Mez s’est efforcé à sortir régulièrement de nouveaux morceaux et projets, mais depuis son rapprochement avec Dr. Dre, du jour au lendemain toute sa discographie a « disparu ». Rien d’étonnant pour un artiste maintenant couvé par une major.

Les plus fidèles lecteurs du blog savent que je n’ai pas attendu la tracklist du Compton de Dre pour aller me renseigner sur King Mez. En toute modestie, #LHHSE a certainement été le premier blog en France a parler régulièrement depuis 2010 du rappeur de Raleigh. 5 années de sorties musicales de qualités, pendant lesquelles le MC a pu nous montrer toute l’étendu de son talent.

Depuis la sortie de Compton, les projecteurs se sont naturellement tournés vers King Mez, mais dans le même temps, son historique musical a disparu volontairement de tous ses réseaux sociaux… Tout cela peut sembler contradictoire, en effet pourquoi retirer tout son travail quand enfin il y a du monde qui est demandeur d’en entendre un peu plus…

Son site kingmez.com qui contenait plus d’une cinquantaine de sons a été remplacé par heirs.us hébergeant seulement 1 freestyle de moins de 2 minutes sur la radio Beats1 de Dr. Dre et Apple, même chose pour son soundcloud et sa chaine Youtube qui ne contiennent maintenant plus que les 2 derniers singles de son dernier projet en date Long Live The King. Son compte twitter a été remis à zéro, et seul son facebook laisse trace d’un passé antérieur à la sortie de Compton (effacé du contenu chez Zuckerberg est toujours très compliqué).

Bien évidemment, en cherchant un peu plus en profondeur sur internet, on peut toujours trouver ici et là sur différents sites ses précédents projets, que ce soit The King’s Khrysis (2011), My Everlasting Zeal (2012) ou Long Live The King (2014).

Derrière tous ces changements il y a une bonne nouvelle, puisque cette méthode « de page blanche » est typique d’un artiste désormais pris en main par une major qui désormais veut contrôler ses sorties musicales et sa communication. Et même si King Mez n’a jamais annoncé qu’il avait signé avec telle ou telle maison de disque, on a quand même une petite idée du nom du label qui pourrait sortir son futur premier album…

 

Publicités

5 commentaires

  1. Je sais pas ou en est sa cote de popularité au States mais ça a pas l’air exceptionnelle malgré l’exposition que lui à offert Dre.

    Tout ça pour dire que si il est vraiment signé chez Aftermath, c’est pas encore gagné qu’il sorte un jour son album … Tout comme Jon Connor (talentueux mais tellement loin d’être bankable qu’il ne sortira jamais rien)

    Bref, pour en revenir à l’artiste j’adore, je me suis réécouter il y a pas très longtemps tous ces projets qu’aujourd’hui il zappe et honnêtement il n’a pas a voir honte. Jusqu’ici il a été en progression constante sur chaque projet.

    Il a un profil à mis chemin entre un Kendrick & J Cole, ou encore Logic. Cela le rend pas très original mais ce type de rappeur à clairement un publique, en espérant qu’il arrive à se faire le sien et nous sortir un premier album Major de qualité.

    • A partir du moment où il n’a rien sorti depuis que la tracklist de Compton a été dévoilé, c’est dur de mesurer son buzz. Plutôt que de tout précipiter et sortir des choses à l’arrache, ils ont préféré attendre le bon moment avant de commencer à surfer sur le co-sign de Dre. Ce qui est sûre, c’est qu’il aura une grosse exposition sur le net lorsqu’il sortira quelque chose de nouveau, et ça c’est déjà un énorme début.

      Maintenant il faudra voir ce que tout cela donnera avec les moyens d’une major, j’imagine déjà son album un peu comme celui de ScHoolboy Q, à la fois très actuel avec quelques possibles hits radio mais qui reste très proche de ce qu’il a toujours fait. Contrairement à Q il ne fait pas parti de TDE, n’a pas Kendrick comme locomotive, et n’a pas encore sorti de projet avec un réel impact, mais avec l’ombre de Dre je pense que ça suffit pour faire avancer les choses assez vite.

  2. L’ombre de Dre ne suffit pas à sortir un album, Bishop Lamont, Stat Quo, ou encore Slim The Mobster, bref la liste est longue !

    Dre n’a pas mis un artiste en avant depuis très longtemps.
    Même Kendrick Lamar, Dre l’a pris sous son aile à un moment ou il avait déjà une fan base et était en pleine ascension donc là encore ça ne marche pas.

    Bref j’espère me tromper mais je ne suis pas spécialement optimiste pour la carrière de King Mez chez Aftermath.

  3. La donne a quand même un peu changé, si Bishop et Stat Quo n’ont rien sorti, c’est uniquement d’un point de vu commercial car ça n’aurait pas été un succès commercial. A l’époque il y avait une légende Aftermath où ce qui devait sortir se devait d’être énorme (Eminem, 50 Cent, The Game). Aujourd’hui Dre n’a plus vraiment à faire des hits et des succès, il se contente de sublimer des talents qui ont déjà un certain buzz. Le plus dur pour King Mez sera de rapidement trouver une base de fan importante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s